Moisson de nouveautés chez Sun

Régulations

Catalogue enrichi et baisses de prix sont au programme.

Malgré un marché plombé, des résultats inquiétants et une concurrence acharnée, le constructeur Sun Microsystems a décidé de réagir par l’attaque. Une attaque organisée sur deux fronts: celui des nouveautés et celui des prix.

Côté nouveautés, c’est l’embarras du choix. Sun annonce le lancement de nouveaux serveurs “lames” (“blades”) qui consistent en plusieurs machines empilées à la verticale dans un châssis permettant, selon le constructeur, d’économiser poids, espace et énergie. Blade + N1 L’américain va également lancer la première version de son logiciel N1. Présentée fin novembre lors du Salon Comdex, la technologie N1 vise à fournir une interface conviviale permettant d’administrer un environnement hétérogène quelconque, composé de tous types de matériels (PC, serveurs, commutateurs…) et logiciels connectés à un réseau d’entreprise, l’ensemble de ces ressources étant dites “virtualisées”. En clair, N1 est censé pouvoir administrer une armada de PC comme un seul. Une nouvelle gamme de matériels de stockage est également annoncée. Côté prix, la tendance à la baisse est confirmée. Les réductions pourront atteindre 35% selon la puissance des machines. Reste à convaincre les clients potentiels car il est incontestable que Sun, à l’inverse d’IBM, est en fort mauvaise posture financièrement, et ce depuis déjà de nombreux trimestres. Par ailleurs, le constructeur doit faire face à des innovations technologiques qui menacent de le faire vaciller sur ses bases : il s’agit de la montée en puissance accélérée de Linux, que d’aucuns présentent comme le successeur des Unix propriétaires.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur