Monaco Telecom est à vendre

Régulations

Ses deux propriétaires, Vivendi Universal et la Principauté de Monaco cherchent un repreneur. La presse évoque Swisscom ou Belgacom

Le programme de cessions d’actifs du géant Vivendi Universal se poursuit. Si on parle beaucoup de VU Entertainment, d’autres filiales moins stratégiques sont également à vendre. C’est le cas de Monaco Telecom, filiale à 55% de VU et à 45% du gouvernement monégasque.

Selon le Figaro, les deux parties, dont l’accord réciproque est nécessaire à l’opération, cherchent en bonne intelligence un repreneur. Une mission qui ne sera pas difficile car Monaco Telecom est une affaire saine. Entreprise saine L’opérateur a réalisé un chiffre d’affaires de 170 millions d’euros et a dégagé un excédent brut d’exploitation de 50 millions d’euros. Monaco Telecom a, par ailleurs, l’un des premiers à lancer un réseau UMTS dans le monde. Toujours selon le Figaro, l’entreprise pourrait intéresser des opérateurs peu endettés comme Belgacom ou Swisscom. Mais aussi, des fonds d’investissements qui reviennent en force sur le marché des télécoms.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur