.NET : Mono joue la carte de la programmation asynchrone

LogicielsOpen Source
Mono C# programmation @ Xamarin

Mono 3.0 propose un compilateur C# compatible avec le développement asynchrone, mais aussi un ramasse-miettes de nouvelle génération et un jeu complet d’API open source écrites par Microsoft.

Miguel de Icaza vient d’annoncer la mise en ligne de Mono 3.0, une nouvelle version majeure du clone open source de la plate-forme .NET de Microsoft.

La plus importante avancée de cette mouture est l’intégration d’un compilateur C# compatible avec l’interface de programmation asynchrone introduite dans .NET 4.5.

Il sera ainsi plus aisé de créer des applications complexes. Cette technique permet en effet aux pans de code lourds (par exemple des calculs) ou liés à des évènements extérieurs (par exemple une requête réseau) de ne pas bloquer le fonctionnement de l’application, puisqu’ils s’exécutent dans des fils parallèles et indépendants du cœur du programme.

Mono 3.0 est également livré avec diverses piles open source signées Microsoft : ASP.NET MVC 4, ASP.NET WebPages, Entity Framework, Razor et System.Json. Les développeurs habitués à l’offre officielle de la firme de Redmond se retrouveront donc en terrain conquis.

Plus performant, plus abouti

Mais ce n’est pas du tout. Un important travail de nettoyage a été effectué. Ainsi, un seul compilateur C# est maintenant compatible avec l’ensemble des profils .NET supportés par Mono.

De plus, le ramasse-miette de nouvelle génération SGen est de la partie. Il apporte des améliorations en matière de performances et de capacité à monter en charge.

Enfin, une avancée plus stratégique est de la partie : la compatibilité avec les API de Windows RT, la mouture ARM du prochain système d’exploitation de Microsoft.

Crédit photo : © Xamarin


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Êtes-vous un expert du “Hello world!” ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur