Mono (.NET) corrige ses failles

CloudSécurité

Élimination de bogues et de failles de sécurité pour la nouvelle version de Mono. De surcroît, cette mouture est maintenant de nouveau compatible avec les processeurs SPARC.

Mono, le clone open source de la plate-forme .NET de Microsoft, est aujourd’hui disponible dans une nouvelle livrée, estampillée 2.8.1. Cette version mineure ne propose aucune nouvelle fonctionnalité. Elle se borne à corriger divers bogues, dont certains se montraient assez ennuyeux, alors que d’autres touchaient directement la sécurité de cette offre. La mise à jour est donc vivement recommandée.

En terme de fonctionnalités, cette mouture fait parfois marche arrière sur les configurations 64 bits. Dans le même temps, elle redevient compatible avec les processeurs SPARC, ce qui est une excellente nouvelle. Mono 2.8.1 se veut donc moderne, mais pas totalement stabilisé. Les responsables du projet rappellent que la branche 2.8 forme une version de développement qui est en évolution rapide et peut donc contenir de nombreux bogues. Ils conseillent à ceux qui souhaitent disposer d’un maximum de stabilité de rester sous Mono 2.6, dans l’attente d’une version mieux finalisée (2.10 ou plus) ou de la prochaine mouture 3.0, qui disposera d’un support technique étendu.

Mono est disponible pour de multiples systèmes d’exploitation (Windows, Linux, Mac OS X, Solaris, etc.), depuis cette page web. Plus stable, quoique techniquement plus ancienne, la version 2.6.7 du projet est accessible ici.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur