e-Commerce : Monoprix va distribuer ses produits sur Amazon

ComposantsProjets

Une large sélection de produits de Monoprix sera accessible aux abonnés du service Amazon Prime Now sur Paris et sa banlieue.

Largement connu en tant qu’éditeur de logiciels de conception 3D, Autodesk veut mettre un pied dans le cloud.

A cet effet, le groupe dirigé par  Andrew Anagnost a jeté son dévolu sur PlanGrid, du nom d’une startup éditant des logiciels de construction en mode cloud.

Le suivi en temps réel grâce au cloud

Le montant de la transaction s’élève à 875 millions de dollars. Ce qui constitue la plus grosse acquisition jamais réalisée par Autodesk. La transaction devrait être finalisée au cours du quatrième trimestre de l’exercice 2019 d’Autodesk, qui clôturera le 31 janvier 2019.

Réputé pour son logiciel de CAO AutoCAD, le groupe basé à San Rafael en Californie va ainsi étendre son activité au domaine des logiciels pour la construction.

La société met ainsi un pied dans le cloud avec pour finalité de « rationaliser tous les aspects de la construction grâce à la numérisation et à l’automatisation », explique le P-DG d’Autodesk au gré d’un billet de blog. Et d’ajouter « qu’il existe une énorme opportunité de rationaliser tous les aspects de la construction grâce à la numérisation et à l’automatisation. L’acquisition de PlanGrid accélérera nos efforts pour améliorer les flux de travaux de construction pour tous les intervenants dans le processus de construction.. Et d’ajouter « qu’il existe une énorme opportunité de rationaliser tous les aspects de la construction grâce à la numérisation et à l’automatisation. L’acquisition de PlanGrid accélérera nos efforts pour améliorer les flux de travaux de construction pour tous les intervenants dans le processus de construction.

Le logiciel cloud de PlanGrid permet aux équipes de travailler en temps réel dans les bureaux et sur les chantiers de construction pour mettre à jour les plans de projet et les rapports sur le terrain.

Une start-up déjà bien établie

Fondé en 2011, PlanGrid, qui propose un outil de productivité pour la construction, a bénéficié du soutien financier de GV (Google Ventures) et de Sequoia Capital.

La startup a été financée à hauteur de 69,1 millions de dollars depuis sa création. Un tour de table en échange d’actions de série B en 2015 a permis de l’évaluer à 419 millions de dollars (donnée PitchBook).

PlanGrid compte actuellement 400 employés, 12 000 clients et 120 000 utilisateurs payants, et son logiciel a été mis à contribution dans plus d’un million de projets de construction dans le monde. Il a été utilisé dans plusieurs grands projets de construction tels que le California Pacific Medical Center de San Francisco, le siège du fabricant de puces graphiques Nvidia et l’autoroute 99 dans la Central Valley, en Californie.

(Crédit photo : @Autodesk) TEST

Lire aussi :