Monster s’empare de Jobpilot

Régulations

Le secteur des offre d’emplois en ligne se concentre encore un peu plus autour du numéro un mondial

Pour Adecco, le propriétaire de Jobpilot, ce n’est pas une mauvaise affaire. Le spécialiste suisse du travail temporaire avait en effet acheté Jobpilot en 2002 pour 70 millions d’euros. Deux ans plus tard, le groupe vend son site d’annonces en ligne à Monster, le leader mondial du secteur, pour 74,5 millions d’euros.

Une aubaine pour Adecco, qui traverse actuellement une passe très difficile suite à un scandale comptable. L’entreprise n’a d’ailleurs toujours pas, après deux reports, présenté ses comptes 2003. Pourtant, selon les analystes, Adecco n’avait pas un besoin urgent de cash. La transaction s’effectuera en actions Monster (à hauteur de 23,4 millions d’euros) auxquelles s’ajouteront 51,1 millions d’euros en cash. En mars dernier, Monster a racheté le portail US Military.com pour 39,5 millions de dollars. Ce site est dédié aux militaires actifs et aux vétérans américains, soit 30 millions d’américains et leurs familles.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur