Moonlight (Silverlight) adopte l’accélération graphique

CloudOpen Source

Le clone open source de Silverlight, Moonlight, propose dorénavant un support de l’accélération graphique qui offre d’intéressantes performances.

Le rachat de Novell par Attachmate ne semble guère perturber les développeurs du projet Mono, un clone open source de la plate-forme .NET de Microsoft, parrainé par Novell. Ces derniers multiplient ainsi les annonces. Lundi, ils présentaient une nouvelle version de Mono et, hier, une nouvelle mouture de MonoDevelop.

Aujourd’hui, c’est au tour de Moonlight d’avancer sur le devant de la scène. Ce logiciel est un greffon dédié aux navigateurs web fonctionnant sous Linux, qui permet d’accéder aux applications Silverlight. David Reveman vient de finaliser le support de l’accélération graphique matérielle au sein de Moonlight. Toutes les surfaces de rendu seront accélérées. De plus, des effets de transformation 3D pourront être appliqués à tous les composants de Moonlight ; éléments d’interface, images, dessins et vidéos.

Avec cette première vidéo, nous pouvons voir que les performances lors de l’animation d’éléments graphiques grimpent en flèche : 25 à 35 images par seconde, contre 2 à 9 images par seconde sans l’accélération graphique. Sous Windows, le support de l’accélération graphique intégré à Silverlight donne des résultats légèrement inférieurs à ceux décrochés par Moonlight. Du bon travail. Une seconde vidéo présente les fonctions de transformation 3D ajoutées au greffon.

L’accélération graphique sera activée au sein de futures versions de test de Moonlight.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur