Morgan Stanley parie sur un carton de l'iPhone 3G

Cloud

Baisse de prix oblige

La nouvelle politique commerciale agressive d’Apple pour son nouvel iPhone devrait être un succès. C’est en tout cas l’avis de la banque d’investissement Morgan Stanley qui a publié une note sur la question.

Selon le géant américain, les ventes de nouveaux terminal devraient doubler en 2009 avec 27 millions d’unités écoulées pour un revenu moyen de 550 dollars par combiné. “C’est une vision réaliste”, explique la banque. Apple vise la barre des 10 millions d’exemplaires à fin 2008, 5,5 millions ont été vendus à ce jour.

Pour mémoire, l’iPhone 3G sera proposé aux Etats-Unis au prix de 199 dollars (126 euros) pour le modèle 8 Go, et de 299 dollars (189 euros) pour le modèle 16 Go.

Par ailleurs, l’iPhone pourra être distribué par plusieurs opérateurs dans un même pays et pourra être subventionné. Avec un forfait élevé, il sera par exemple proposé à 1 euro en Allemagne chez T-Mobile.

Autre facteur porteur, le combiné sera disponible dans 70 pays dès le 11 juillet (contre une dizaine actuellement), dont le Japon (même si les consommateurs du pays ne semblent pas très attirés par le smartphone).

Reste que la concurrence pourrait quelque peu altérer ce plan de route : Nokia, HTC, Blackberry et Samsung vont lancer des terminaux qui s’attaquent frontalement au terminal à la pomme.

A lire également : Le nouvel iPhone d’Apple affirme son côté pro


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur