Pour gérer vos consentements :
Categories: Cloud

Moteur de recherche: Blekko voué au mode ‘crowd sourcing’

Un moteur de recherche atypique a-t-il des chances de percer? Blekko version bêta est sorti ce 2 novembre, non sans originalité.
Cet outil de ‘search’ lancé par une start-up californienne a tout misé sur une approche « wiki », ou mode ‘crowd sourcing‘.

Ce nouveau service repose en effet sur la contribution des internautes à l’instar du modèle Wikipedia. Il est censé permettre de “trouver ce qui a du sens dans les milliards de pages du Web”.

Rich Skrenta, co-fondateur et p-dg de Blekko explique que des moteurs phares comme Microsoft Bing et Google disposent de centaines de sous-traitants permettant d’affiner la pertinence des recherches sur Internet. Mais alors, comment Blekko peut-il se différencier avec son équipe composée d’une vingtaine de personnes ? se demande notre confrère ITespresso.
« Il n’est pas nécessaire que tout le monde participe afin que le modèle fonctionne. La plupart des gens n’éditent pas Wikipedia, et pourtant cela a donné une vaste encyclopédie qui dépasse depuis longtemps l’encyclopédie fermée Britannica.
Pourquoi pas!… Le “crowd sourcing” sera privilégié, explique le site eWeek.co.uk, car ce nouveau moteur s’appuie sur une fonctionnalité particulière: elle est baptisée “slashtags” (similaire au concept des ‘hashtags‘ utilisés par Twitter).

Elle permet d’affiner une requête en indiquant la source de la recherche directement dans la requête, en ajoutant des termes comme “/news”, “/date”, “/amazon“, “/tech” ou “/blogs”, etc, précise Abondance.com.

Premiers tests décevants…
Le site d’information spécialisé dans le référencement sur les moteurs a réalisé quelques tests initiaux. Mais les premiers résultats seraient peu probants, voire “assez catastrophiques”. Les concepteurs de Blekko veulent peut-être donner la priorité au marché américain.

A noter que, selon le site Abondance.com, “des informations intéressantes” pour le référencement (backlinks, stats de crawl, identification des contenus dupliqués…).

En clair: pas de risques que Blekko ne fasse de l’ombre à Google… Ce dernier l’a d’ailleurs accueilli de façon ‘fair play’: “La concurrence est la bienvenue afin de délivrer des informations pertinentes et donner aux gens de nouveaux choix”, déclare un porte-parole de Google cité par notre confrère eWeek.co.uk.

Recent Posts

NegaOctet se concrétise : quels seront ses premiers usages ?

Le projet « green IT » NegaOctet a officiellement produit ses premiers livrables exploitables. Que…

1 heure ago

Nobelium : un parfum de SolarWinds en France

L'ANSSI attire l'attention sur des campagnes de phishing sévissant en France. Elle les attribue à…

2 heures ago

Hyperconvergence logicielle : la question du rapport qualité-prix

Les offres d'hyperconvergence logicielle dont le Magic Quadrant distingue l'exhaustivité n'apparaissent pas forcément comme les…

3 heures ago

Cinov Numérique : Emmanuelle Roux succède à Alain Assouline

Elue présidente de Cinov Numérique, Emmanuelle Roux affirme le rôle clé des PME de l'IT…

4 heures ago

AWS : une stratégie mainframe qui passe par Micro Focus

AWS lance, en phase expérimentale, un kit de migration mainframe-cloud qui repose sur des outils…

1 jour ago

Arm-NVIDIA : de la Chine aux USA, les barrières se dressent

Aux États-Unis, un nouvel obstacle se dresse face au projet de fusion Arm-NVIDIA. Quelles autres…

4 jours ago