Moteur de recherche : Microsoft Bing progresse… un peu

Cloud

Bing, le nouveau moteurs de recherche de Microsoft, voit son audience progresser. Avec moins de 9% des recherches sur le Net aux Etats-Unis, il est encore loin de menacer la suprématie de Google.

Lentement mais sûrement? Après deux mois d’existence, Bing frôle des 9% du d’audience de la recherche en ligne sur le marché américain. Avec 8,9% des recherches au mois de juillet, le moteur de Microsoft voit sa part progresser de près de 8% par rapport au 8,4% de juin, selon l’étude mensuelle de ComScore.

Pas de quoi menacer la suprématie de Google qui continue de dominer outrageusement le secteur. Moutain View fédère 64,7% des recherches américaines (et 91% des recherches françaises). Yahoo arrive en seconde position avec 19,3% des part, suivi de Bing (8,9%) qui s’impose cependant devant Ask (3,9%) et AOL (3,1%). Au final, Bing gagne ses 0,5% de gain sur le dos de Google (-0,3%) et… Yahoo (-0,3% aussi).

Rappelons que Bing est le successeur de Live Search qui occupait un peu plus de 8% du marché. Une audience récupérée par Bing qui, au-delà de cet héritage, progresse néanmoins. Une progression que le récent partenariat signé entre Microsoft et Yahoo devrait accélérer, selon le but recherché.

Si tant est que l’association des deux partenaires permette d’aditionner mécaniquement leur audience (ce qui restera à vérifier), celle-ci ne dépassera guère les 30%. Pas de quoi rattraper Google même si Comscore pense que le partenariat fait sens. Peut-être, effectivement, le seul moyen pour Microsoft de rivaliser avec le tout puissant Google qui n’en prépare pas moins sa contre-attaque.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur