Motorola : CA en hausse mais résultat en perte

Cloud

La scission de la division semi-conducteurs de Motorola a entraîné une perte nette, mais le chiffre d’affaires de l’industriel augmente, ainsi que ses parts de marché

Les résultats trimestriels de Motorola seraient ressortis sur un bénéfice net si la scission de la filiale des semi-conducteurs n’avait entraîné une dépense fiscale immatérielle de 900 millions de dollars. C’est donc sur une perte nette de 203 millions de dollars (contre un bénéfice de 119 millions un an plus tôt) que le groupe termine le deuxième trimestre.

cependant, à bien y regarder de plus prêt, les résultats de Motorola hors exceptionnel continuent de se situer au dessus des prévisions, dans le prolongement d’un premier trimestre qui avait surpris le marché. Le chiffre d’affaires trimestriel du groupe, 8,7 milliards de dollars, enregistre une progression de 41% par rapport à la même période sur 2003, 6,16 milliards. Ce résultat est supérieur à la fourchette haute des prévisions de Motorola, et nettement supérieur aux estimations des analystes. La téléphonie mobile p^rend une part importante dans les résultats du groupe, lire ci après. Motorola a révisé à la hausse la fourchette de ses prévisions pour le troisième trimestre, une démarche qui sera appréciée par les investisseurs américains. La téléphonie mobile en progression de 67%

C’est surtout du côté de la téléphonie mobile qu’il faut rechercher l’origine des résultats une nouvelle fois exceptionnels de Motorola.

Le chiffre d’affaires de la division a progressé de 67% à 3,9 milliards de dollars, avec pour la première fois une marge brute à deux chiffres, 10,2%, et un bénéfice opérationnel plus que quadruplé. 17 nouveaux modèles de téléphones mobiles et des livraisons en hausse de 52% par rapport à 2003 ont permis à Motorola d’augmenter ses parts de marché, même si les livraisons de combinés ont baissé par rapport au premier trimestre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur