Motorola fait mieux que prévu

Cloud

Que ce soit sur les téléphones mobiles ou sur les semiconducteurs, Motorola profite de la reprise de la demande pour publier des résultats trimestriels meilleurs que prévus

Avec un chiffre d’affaires de 8,02 milliards de dollars au dernier trimestre 2003, en progression de 17% par rapport au trimestre précédent, Motorola fait nettement mieux que les 7,73 milliards généralement attendus. Le deuxième fabricant mondial de téléphones mobiles fait plus que doubler son bénéfice net, qui passe en un an de 174 millions de dollars à 489 millions.

Handicapé par des retards sur la sortie de nouveaux produits, le chiffre d’affaires de l’activité téléphones portables ne progresse que de 3% en un an, à 3,3 milliards de dollars au quatrième trimestre 2003, en hausse de 12% par rapport au trimestre précédant. Sur la production de semiconducteurs, que Motorola envisage de céder en 2004, les ventes du groupe progressent de 2% à 1,4 milliard de dollars, portées en particulier par la forte demande sur les produits réseaux. Pour le premier trimestre 2004, Motorola a revu sa prévision de chiffre d’affaires à la hausse, de 6,4 à 6,8 milliards de dollars, emportée par une croissance attendue de 20% à 25% de sa division combinés téléphoniques, en partie due à l’explosion de 64% des commandes de téléphones cellulaires au quatrième trimestre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur