Motorola installe Microsoft Bing sur smartphones Android

Logiciels

Cette stratégie vise à préserver l’activité de Motorola sur le marché chinois que Google menace de quitter.

Google Android est un système décidément très ouvert. L’accord que vient de signer Motorola avec Microsoft l’illustre parfaitement. Le constructeur équipera ses smartphones Android du moteur de recherche concurrent Bing ainsi que du service de cartographie de Redmond. Vraissemblablement, les utilisateurs conserveront cependant le choix de l’outil de recherche.

L’intégration de Bing s’accompagnera d’un certains nombre de liens vers des sites de Microsoft couplé au navigateur du terminal ainsi que des widgets équipés de la technologie de recherche de Redmond.

Visiblement, ce choix de Motorola vise à assurer la couverture du marché chinois. Les terminaux équipés de Bing y seront essentiellement destinés. Motorola cherche ainsi à se prémunir des conséquences de l’éventuel départ de Google du marché chinois.

Google a apparemment en effet réitéré ses menaces de sortir de Chine. Selon ChinaDaily.com, le leader des moteurs de recherche a confirmé, aujourd’hui, sa volonté de ne plus censurer ses résultats sur son moteur local. Cette menace a été annoncée en début d’année en protestation à une série d’attaques informatiques en provenance de Chine sur les systèmes de Mountain View ainsi que le piratage de comptes Gmail de dissidents chinois. Attaques que le gouvernement chinois conteste bien évidemment.

Motorola cherche donc à diversifier ses partenariats pour maintenir son activité sur le marché chinois. Et Microsoft n’est pas le seul partenaire. Le constructeur du Droid a également signé un accord similaire avec Baidu, le moteur de recherche leader sur le marché chinois.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur