Motorola reprend un centre R&D à Rennes

Cloud

Repris à Mitsubishi, ce centre sera spécialisé dans l’Internet haut débit mobile

Motorola concentre ses efforts sur le marché européen de l’iMode (GPRS) et de la 3G (UMTS) et choisi la France pour ouvrir un centre de R&D. Le constructeur américain annonce la reprise, après plusieurs mois de négociations, de Melco Mobile Communication, un centre de Recherche et Développement de Mitsubishi situé à Rennes et spécialisé dans l’iMode. Le japonais a en effet décidé de quitter l’Europe il y a quelques mois (voir notre article).

Le centre de Rennes devrait, selon Motorola, travailler au développement de l’iMode (proposé par Bouygues Telecom) mais surtout à la conception et au développement de futures plates-formes sur le marché 3G en Europe. “L’équipe de Rennes offre à Motorola un savoir-faire inégalé en matière de développement de l’i-mode et de son intégration, tout comme des services reconnus et des capacités de test”, a déclaré Ron Garriques, Président de Motorola Mobile Devices, dans un communiqué. Le deuxième fabricant mondial de mobiles n’a pas révélé les conditions financières de la transaction mais a précisé que celle-ci n’impliquait pas d’acquisition de capital ni d’avoirs matériels, d’éléments de passif ni même d’obligations financières. C’est une bonne nouvelle pour les 148 salariés de ce centre qui après le départ de Mitsubishi craignaient pour leur avenir. D’autant plus que Motorola a l’intention de “redevenir le numéro un mondial”. “Motorola se donne trois ans pour atteindre cet objectif”, détaille Bruno Girard, président de Motorola France, cité par le Monde. “Nous sommes numéro deux dans le monde, deuxième en Europe, mais seulement cinquième en France. L’acquisition du centre de Rennes sera un moyen d’améliorer cette position.”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur