Motorola Solutions mise sur l’HTML5 pour sa tablette professionnelle

CloudOS mobilesTablettes

L’ET1 est une tablette 7 pouces durcie et autonome, sur laquelle tourneront des applications HTML5 conçues à l’aide de la technologie RhoElements. Une offre solide et pérenne signée Motorola Solutions.

Motorola Solutions, une société qui ne fait pas partie des actifs rachetés par Google en août dernier, vient de lancer sa première tablette à usage professionnel, l’ET1.

Une tablette pour les entreprises

Sur le papier, l’ET1 est un terminal 7 pouces assez classique. Pourvu d’un processeur bicœur cadencé à 1 GHz, il propose 1 Go de mémoire vive et 4 Go d’espace de stockage (extensible par le biais d’un port microSD). Le tout est relativement compact (22,4 x 13,1 x 2,5 cm) et léger (630 g).

Bon point, deux capteurs d’images sont disponibles, celui situé à l’arrière de l’appareil pouvant faire office de système de lecture de codes barres. La connectique réseau comprend des modules Wifi 802.11n et Bluetooth 2.1. Un GPS et de multiples capteurs (gyroscope, accéléromètre, compas…) complètent cet équipement. Un lecteur de bandes magnétiques pourra être ajouté en option.

Un produit solide et autonome

L’ET1 est conçu pour pouvoir travailler dans des conditions extrêmes. Son châssis résiste ainsi aux chutes d’une hauteur de 1,2 m et son écran est un modèle Gorilla. La tablette pourra également fonctionner sous une température extérieure allant de 0 à 50 degrés, avec un taux d’humidité compris entre 10% et 95%.

Enfin, son système d’alimentation est original. En effet, le terminal de Motorola utilise une batterie amovible de 4620 mAh (d’une autonomie minimale de 5 heures), qui pourra être changée à chaud, l’utilisateur disposant de 15 minutes pour effectuer cette opération. Une station de recharge externe et une seconde batterie permettront ainsi d’utiliser la tablette sans discontinuer.

Des applications HTML5 en toile de fond

Le système d’exploitation animant cette machine est un classique Android 2.3.4. Toutefois, Motorola Solutions s’abstrait totalement de cette base avec son architecture de développement RhoElements. Cette dernière permet en effet de créer des logiciels à partir de technologies issues du web : HTML5, JavaScript et CSS, avec un stockage local des données, applications et bases de données. Le tout exploite au mieux les capacités du WebKit.

RhoElements a été conçu pour être indépendant du système d’exploitation sous-jacent. Cette technologie est ainsi compatible à la fois avec les terminaux mobiles Android et Windows Embedded du constructeur.

« Avec l’introduction de RhoElements, l’acquisition de Rhomobile et sa stratégie globale d’outils pour les développeurs, Motorola Solutions aide à propulser l’industrie de l’informatique professionnelle mobile dans l’avenir, en réduisant l’impact des perturbations du système d’exploitation et en facilitant la migration des solutions existantes vers la nouvelle génération de terminaux et d’applications du marché », explique Suhas Uliyar, chief solutions architect pour l’informatique mobile chez Motorola Solutions.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur