Motorola va devoir supprimer 4.000 postes supplémentaires

Régulations

Nouveau coup dur pour le géant des radiocoms : un plan social supplémentaire
prévoit une nouvelle vague de 4.000 suppressions de postes

Motorola tousse, et le mal apparaît plus sérieux qu’on ne le pensait. Le groupe annonce qu’il va devoir licencier 7.500 personnes en tout, ce qui signifie 4.000 nouvelles suppressions de postes qui vont s’ajouter aux 3.500 annoncées il y a quelques semaines.

Au total, le groupe américain aura supprimé 11% de ses effectifs en 2007. Il comptait 66.000 salariés fin 2006.

Le montant des économies à réaliser doit doubler, passant de 400 ou 500 millions à un milliard de dollars.

Pour le groupe, qui a récemment présenté un premier trimestre fiscal dans le rouge, la priorité est clairement de revenir à la profitabilité.

Selon un bon nombre d’analystes, Motorola est en train de payer la relève tardive de son terminal mobile longtemps ‘best-seller’, le Razr, ainsi qu’une pression énorme sur les prix due à la concurrence des autres leaders -Nokia, Samsung, Sony-Ericsson…

Le groupe américain a vu sa part de marché se replier au premier trimestre de 2,4 points en un an pour s’établir à 18%. Il est le seul des 5 grands fabricants à baisser aussi sensiblement et l’écart avec Nokia se creuse.

Diverses mesures “drastiques” sont en cours, suite au départ du directeur de la division des terminaux mobiles. Le cours de l’action a chuté de 30% depuis octobre dernier, se retrouvant hier à 18,30 dollars.

Pour l’heure, aucun détail n’a été donné sur les coupes sociales, les sites visés, aux Etats-Unis et ailleurs dans le monde.

Cette nouvelle mesure de redressement devrait apporter de l’eau au moulin de Carl Icahn. Ce célèbre raider, actionnaire minoritaire de Motorola (à hauteur de 3%), fait tout pour obtenir un siège au conseil d’administration afin de changer la direction, coupable selon lui, des difficultés du groupe.

Le conseil d’administration a jusque ici renouvellé sa confiance envers Ed Zander, l’actuel p-dg. Mais cela pourrait ne plus durer.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur