Mozilla Firefox 4 bêta 11 intègre l’antitracking publicitaire

CloudNavigateurs

La nouvelle version bêta de Firefox 4 intègre la fonction anti suivi publicitaire. Les autres améliorations sont d’ordre esthétique. La version finale approche.

Mozilla a finalisé l’implémentation de la fonction «Do Not Track» (DNT) dans Firefox 4 disponible en bêta 11 depuis cette nuit. Rappelons que DNT vise à permettre à l’utilisateur d’interdire la collecte des informations de navigation par les sites qu’il visite afin d’éviter l’affichage des publicités ciblées. Une option qui sera désactivée par défaut. Elle est disponible depuis le menu des Options avancées (en cochant l’option « Dire aux sites Web que je ne veux pas être tracé »).

Au delà de l’implémentation confirmée de DNT, la nouvelle version de développement du navigateur open source en profite pour corriger près de 350 bogues. Autre nouveauté, le support du WebGL (pour les traitements graphiques 3D) sous Linux. Il s’agit plutôt d’un retour de la fonction puisque l’accélération graphique sous l’environnement libre avait disparue avec la bêta 9. Il faut croire que les développeurs de Mozilla ont réussi à résoudre les problèmes rencontrés.

Par ailleurs, Firefox 4 laissera désormais le soin aux utilisateurs de passer manuellement en mode déconnecté (offline mode) et non plus de manière automatique comme jusqu’à présent. Les autres innovations proposées dans cette nouvelle mouture sont essentiellement d’ordre esthétique avec une page d’accueil par défaut « rafraîchie » , l’affichage de l’état de la connexion qui apparaît en surcouche (à la manière de Google Chrome).

La sortie finale de Firefox 4 est toujours prévue pour la fin du mois. Un calendrier chargé en vue pour les équipes de développement puisqu’une nouvelle version bêta 12 est attendue avant d’attaquer les traditionnelles release candidate chargées d’éliminer, tant que peut se faire, les derniers bugs incapacitants.

Une fois cette version 4 finalisée, Mozilla se tourne déjà vers l’avenir et n’hésite pas à évoquer des versions 5, 6 et même 7 pour 2011. Ce qui nous paraît ambitieux puisque les nouvelles itérations de Firefox apparaissaient tous les 2 ans environ jusqu’à présent. Mais Mike Beltzner, le directeur du développement du navigateur, a laissé entendre qu’il fallait adopter un rythme plus soutenu de sorties des versions. A la manière d’un Google Chrome qui, moins de trois ans après son lancement, se dirige vers la version 10.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur