Mozilla contraint d’implémenter les DRM au sein de Firefox

Logiciels

Les Encrypted Media Extensions du W3C font leur entrée dans Firefox, au grand dam des opposants aux DRM. Andreas Gal, CTO de Mozilla, explique ce choix.

Les partisans des DRM (systèmes de gestion numérique des droits d’accès) viennent de trouver un soutien inattendu.

Le navigateur Firefox de Mozilla devrait en effet implémenter prochainement le standard EME (Encrypted Media Extensions) du W3C, promu par des sociétés comme Google et Microsoft. La spécification EME permet de protéger contre la copie les flux vidéo lus via du code HTML5.

« Bien que nous préférerions de beaucoup un monde et un web sans DRM, nos utilisateurs ont besoin d’accéder au contenu qu’ils veulent », constate Andreas Gal, CTO de Mozilla, dans un billet publié hier.

De Flash à CDM

Les grandes plates-formes de vidéo en ligne tendent à abandonner Flash au profit du HTML5. Les DRM, auparavant implémentés au sein du greffon Flash d’Adobe, sont aujourd’hui remplacés par l’utilisation d’EME. Une approche soutenue par de grands noms du monde de la vidéo, comme Amazon, Hulu ou encore Netflix.

« Nous sommes à un point où ne pas implémenter la spécification W3C EME poussera les utilisateurs de Firefox à basculer vers d’autres navigateurs pour regarder du contenu protégé par des DRM », regrette Andreas Gal.

Mozilla tente toutefois de répondre aux attentes de ceux qui refusent l’application de ces contraintes. Ainsi, la partie non open source des DRM se trouve isolée du reste du navigateur. Il s’agit du module de déchiffrement (Content Decryption Module – CDM), qui sera ici fourni par Adobe. Ce dernier ne sera pas livré par défaut avec Firefox, mais téléchargé lorsque nécessaire, avec le consentement de l’utilisateur.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Êtes-vous un expert du navigateur web Firefox ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur