Mozilla stoppe le développement de sa suite SeaMonkey

Régulations

La Fondation annonce qu’elle souhaite se concentrer sur ses logiciels phares

Tout n’est pas rose dans le monde de la Fondation Mozilla. Malgré le succès de Firefox et de Thunderbird, l’association manque de ressources pour ses autres projets et notamment sa suite logicielle connue sous le nom de code SeaMonkey. Cette suite se voulait un ensemble cohérent et intégré entre le navigateur, le client messagerie, un client de ‘chat’ et l’éditeur html NVU. Les trois applications continueront leur chemin, mais de manière séparée.

La version 1.8 de la suite Mozilla ne verra donc jamais le jour. La Fondation souligne la difficulté et le surcroît de travail occasionnés par le développement en parallèle d’une suite et de ses composants individuels. Surtout, elle affirme ne pas trouver les compétences nécessaires pour assurer le développement de la suite en interne. Pour autant, la fondation continuera à fournir un support et des mises à jour de maintenance et de sécurité aux utilisateurs de la 1.7.x. Elle a par ailleurs évoqué, dans une lettre ouverte qu’a publié Boris Zbarsky (un des développeurs de Mozilla), la possibilité de laisser l’évolution du projet à une communauté Open source. La fondation offrirait son soutien aux développeurs qui souhaitent continuer à travailler sur la suite en s’appuyant sur certaines ressources de la Mozilla Foundation (Bugzilla, CVS), mais sans support officiel de celle-ci sur les logiciels à venir.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur