Mozilla veut améliorer la mémoire de Firefox

CloudNavigateurs

La fondation Mozilla a mis en place un groupe de travail chargé de réfléchir à la problématique de l’utilisation de la mémoire vive par Firefox.

Avec le navigateur web Firefox 4, la fondation Mozilla a achevé un travail de longue haleine sur le terrain des performances. Aujourd’hui, les développeurs s’attachent à un autre point critique de ce butineur : sa consommation mémoire. Au fil des ans, Firefox est en effet devenu de moins en moins économe dans ce secteur, même s’il reste bien plus mesuré que les gouffres à ressources que sont Safari et Chrome.

La fondation Mozilla lance aujourd’hui l’initiative MemShrink, qui se focalisera sur la problématique de la réduction des besoins en mémoire vive de Firefox. En espérant que cela donnera des idées aux autres acteurs du marché. Notez toutefois que – une fois les fuites colmatées – réduire plus avant l’utilisation de la mémoire vive aura un impact sur les performances du logiciel. Encore une fois, tout est une question d’équilibre. Dans ce contexte, il serait appréciable que Firefox s’adapte dynamiquement aux caractéristiques de la machine de l’internaute. Limiter sa consommation mémoire sur un PC largement pourvu en RAM n’est en effet ni nécessaire, ni souhaitable.

Notez que plusieurs outils tiers permettent déjà de limiter la pression exercée par Firefox sur la mémoire vive de l’ordinateur. Nous trouvons tout d’abord les extensions Memory Fox, SaveMemory et RAMBack. Des logiciels dédiés sont également disponibles (nous devons ces références à nos collègues de Génération NT… et à leurs lecteurs) : Rizone Firefox Plumber et Kerkia Minimem Pages.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur