Mozilla veut réorganiser la gestion de la communication avec Raindrop

Logiciels

Le projet open source Raindrop vise à simplifier la gestion des messages et flux RSS les plus importants et faire face à la saturation des boîtes e-mails.

Mozilla Labs vient d’ajouter un nouveau projet à son ensemble d’expérimentations en cours. La semaine dernière la branche expérimentale de la fondation a présenté Raindrop une solution qui vise à « rendre convivial le dialogue avec vos contacts proches, que les conversations soient issus des courriels, de Twitter, d’un blog ou d’un site de réseau social », résume Mozilla Messaging, la filiale de Mozilla chargée des développements de produits de messagerie, dont Thunderbird prochainement en version 3. C’est d’ailleurs l’équipe responsable des développement de Thunderbird qui se charge d’animer le projet Raindrop.

Concrètement, Raindrop vise à simplifier le traitement des (trop?) nombreux messages que les internautes assidus reçoivent quotidiennement de toutes parts afin de ne plus risquer de laisser passer les communications importantes à leurs yeux. Pour cela, Raindrop s’appuie sur un mini serveur web chargé de collecter les messages issus de différentes sources (e-mail, Twitter, flux RSS, messagerie instantanée…), de les classer selon l’importance accordée et de pouvoir y répondre depuis un navigateur « moderne ». A ce titre, Mozilla Messaging évoque Firefox, bien sûr, mais aussi Apple Safari et Google Chrome mais pas Opera ni Internet Explorer. Raindrop s’appuie en fait sur les technologies Open Web de la fondation du même nom et dédié à la création d’un framework de spécifications web non propriétaires.

Le nouvel outil permettra ainsi de gérer de manière simplifiée l’ensemble des informations concernant un internaute de manière dédiée et centralisée. Ainsi, Raindrop devra permettre d’afficher la vidéo ou l’image qu’un lien dans un message pointe vers YouTube ou FlickR sans avoir besoin d’ouvrir un navigateur ou une nouvelle fenêtre/onglet de celui-ci. Le classement des messages selon leur importance ne nécessitera plus de fastidieuse configuration des filtres. « Il devrait être facile d’intégrer de nouveaux services web dans votre lecteur de conversations à l’aide des technologies du Web entièrement ouverte. »

Pour l’heure, Raindrop est un projet open source (les contributions sont bienvenues) proposé en version 0.1. Les équipes travaillent sur le design de l’application mais aussi sur l’API (interface de programmation d’application) en direction des développeurs et designer pour « élargir notre travail et créer de nouveaux systèmes de gestion des données », explique Messaging Labs qui ajoute que « nous n’essayons pas d’inventer un nouveau protocole ou construire un nouveau système de messagerie mais nous concentrons sur le développement d’un produit qui laisse les utilisateurs de prendre la main sur des systèmes qu’ils utilisents déjà ». Un projet à suivre qui n’est pas sans faire penser à Google Wave qui entend également réorganiser la gestion de la communication des internautes.

Une des versions de l’interface proposée pour Raindrop.” class=”aligncenter” />


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur