MPFSi : EMC veut révolutionner le stockage IP NAS

Réseaux

Avec MPFSi (Multi-Path File Système for iSCSI), EMC multiplie par quatre les performances du stockage NAS sur réseau IP. S’y ajoutent de nouvelles annonces

Londres -. EMC apporte une innovation qu’il considère comme majeure sur les réseaux NAS avec son logiciel de partage des fichiers sur la base du protocole iSCSI, pour provisionner plus rapidement des blocs de données sur les réseaux IP.

MPFSi (Multi-Path File Système for iSCSI) est un logiciel ‘file system‘ qui utilise le protocole NAS et permet de délivrer directement l’information sur l’iSCSI, ce qui permettrait selon l’éditeur de multiplier par quatre les performances d’interrogation et de fourniture des données. Destiné aux environnements intensifs de données, il traite de grands fichiers au travers des réseaux IP, par exemple pour le ‘grid computing’, le ‘rich media’, le développement d’application, le graphisme et la vidéo, etc. EMC a rendu le code de son client MPFSi open source, disponible sur SourceForge.net. Les autres annonces de EMC

La plate-forme Rainfinity Global File Virtualization fournit une vue unifiée de tous les fichiers et systèmes de fichiers localisés sur des serveurs de fichiers hétérogènes sur un réseau IP. La gestion des informations sur des environnements NAS (network attached storage) s’en trouve simplifiée par la vision d’un système de fichiers unique sous Rainfinity. Rainfinity Global File Virtualization est accompagné de nouvelles capacités : – Global Namespace Management fournit une vue unifiée sur le réseau IP de l’ensemble des fichiers et systèmes de fichiers localisés sur les serveurs et périphériques NAS. Il centralise les services ‘namespace’ Windows et Unix aux standards de l’industrie au travers des environnements distribués. – Synchronous IP Replication améliore la protection des fichiers et systèmes de fichiers via la réplication synchrone sur les réseaux IP. Deux nouvelles applications logicielles viennent renforcer l’offre de EMC sur ses systèmes NAS Celerra. – Un nouveau logiciel Celerra de ‘provisioning‘ virtuel permet aux systèmes de fichier et aux iSCSI LUN (logical unit numbers) de dimensionner logiquement les fichiers afin de provisionner les capacités requises avec moins de consommation de capacités. – Celerra Replicator for iSCSI permet de créer plus de répliques qu’il n’était possible auparavant, plus de 1000 iSCSI LUN dans sa première version. De quoi apporter plus de flexibilité, mais aussi accroître la protection des données dans une optique de continuité des activités et de sauvegardes à distance.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur