MPLS sur les réseaux IP: panacée ou tiroir caisse?

Réseaux

Les opérateurs d’infrastructure télécoms se ruent sur ce protocole qui doit permettre des services en temps réel sur Internet. Une unanimité presque suspecte…

Les réseaux IP dotés du protocole MPLS –

Multiprotocol Label Switching(*)- connaissent un engouement évident auprès des opérateurs. La volonté d’Alcatel d’acquérir TiMetra, même à un prix élevé, s’inscrit dans un mouvement général qui touche notamment l’offre de réseaux privés ou VPN/IP. Ainsi, la semaine passée, BellSouth a dévoilé son réseau fédérateur ‘MPLS backbone’. Tellabs venait d’annoncer l’achat de Vivace Networks (pour 135 millions de dollars), une start-up spécialisée dans les services IP/MPLS. Le mois dernier, c’était le constructeur d’équipements télécoms Ciena qui a acquis une autre start-up, WaveSmith Networks. Et plus loin en arrière, Lucent avait signé un contrat avec Juniper Networks pour de tels services. Jusqu’à plus de 40% d’économies!Nous avons dépassé le cap du “hype” [=annonce pour faire du bruit, de la communication avec rien…]. Maintenant, c’est une réalité”, constate un analyste de CIBC World Market. “Les opérateurs le demandent maintenant, exactement comme au moment de la transisiton vers ATM au début des années 90” Jusqu’ici ce sont surtout les constructeurs d’équipements qui ont poussé MPLS contre les solutions Frame Relay (relais de trames)-cf. ceux qui le contestent -lire l’encadré ci-après. Mais depuis peu, les opérateurs suivent. Ils ont calculé les économies que cela pouvait engendrer pour eux et pour leurs clients. Ainsi, Didier Planat, d-g d’Easynet France considère que “le gain économique d’un réseau IP avec MPLS, par rapport à un réseau Frame Relay, peut dépasser les 4O%“. Et ce 20 mai, lors d’une conférence (MPLSCon, aux Etats-Unis), des représentants d’AT&T et de BT ont déclaré que la demande pour les réseaux privés (“VPN IP/MPLS couche 3”) reposant sur la norme RFC 2547 provient désormais des clients… Encore quelques années de maturation ?En Europe, il n’y a plus de RFI [request for information] qui n’inclut pas MPLS“, constate Mark Logan, responsable des produits VPN chez BT. Plus personne ne demande du Frame Relay” BT constate que ses ventes de service VPN IP/MPLS croissent de 50% tant en revenus qu’en nombre de ports connectés. Mais Mark Logan reconnaît toutefois qu’il faudra encore une paire d’années pour que MPLS ait vraiment pris la place du Frame Relay et d’ATM. AT&T dit enregistrer aussi un fort accroissement de la demande de MPLS depuis 6 mois. Trois arguments majeurs Trois arguments viennent soutenir cette alternative VPN/IP MPLS: 1-La facilité de déploiement: pas d’impact destabilisant sur le reste du réseau 2-Les VPN IP/MPLS couche 3 apportent plus de services pour un prix équivalent en Frame Relay couche 2 3-IP/MPLS peut s’externaliser facilement auprès d’opérateurs de services, même avec des fonctionnalités complexes. (*) Efficace pour l’utilisateur ou surtout rentable?

MPLS –

Multiprotocol Label Switching– est un protocole sur réseaux IP ou Internet permettant d’établir des tunnels de liaisons virtuelles en point à point, en garantissant la priorité des flux par le meilleur chemin pré-défini. Il est de plus en plus perçu comme un moyen d’accroître l’efficacité et les revenus des opérateurs. Ce que ne manque pas de souligner un spécialiste comme Jean-Michel Planche, d.-g de Wibe, ex-fondateur de Oléane. Selon lui, c’est surtout une manne pour les Cisco et autres Alcatel! Quant à la qualité de service…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur