MSI étrenne un système de sauvegarde original pour le portable CX640

Sécurité

La technologie ‘Time stamp’ de MSI permet d’effectuer des sauvegardes qui seront récupérables très facilement. Et même si le système d’exploitation n’est plus opérationnel.

MSI vient de lancer un nouvel ordinateur portable, pourvu d’un processeur Intel Sandy Bridge, le CX640. Il introduit un nouveau système de sauvegarde des données, qui permettra de retrouver un OS utilisable en quelques minutes, en cas de panne logicielle grave.

La technologie Time stamp se compose d’un logiciel Windows, qui permet de lancer des sauvegardes du système (à la demande ou périodiquement). La restauration (totale ou partielle) est possible à n’importe quel moment. Jusque-là, rien de bien révolutionnaire. Toutefois, ce dispositif reste opérationnel même si Windows est devenu complètement inutilisable. Un outil accessible PC éteint – depuis un bouton dédié – permet en effet de réinstaller une des sauvegardes enregistrées.

Time stamp sera efficace pour parer aux défaillances logicielles. Les données étant stockées sur le disque dur de la machine, il ne sera toutefois d’aucun secours en cas de panne matérielle. Voilà malgré tout une excellente idée, qui mériterait d’être étendue aux autres PC portables de la firme.

Le MSI CX640 est pour le reste architecturé autour d’un Core i5-2410M d’Intel, cadencé à 2,3 GHz, épaulé par 4 Go de mémoire vive et un disque dur de 500 Go. L’écran de 15,6 pouces (résolution de 1366 x 768 points) est pris en charge par une solution graphique NVIDIA GeForce GT 520M 1 Go.

Le tout pèse 2,6 kg et est fourni avec Windows 7 Édition Familiale Premium 64 bits et Office 2010 Starter. Un portable plutôt classique, qui sera disponible fin mars au prix de 694 euros TTC.  A noter qu’un autre modèle, le CR640, sera livré dès 599 euros TTC. Il sera toutefois dépourvu de carte graphique NVIDIA.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur