MSN 7.0 fait le plein de nouveautés… commerciales

Régulations

Décidément, la firme de Redmond publie des applications plus vite que son ombre. A peine sortie la Build732 réservée aux bêta-testeurs, à peine installée sur le système, une version dite «définitive» en français est déjà disponible

Voici donc que le septième opus de ce célèbre programme de ‘chat’ et d’échange de fichiers est disponible. Messenger qui se veut le principal outil de convergence de Microsoft a une réputation à défendre. Il est vrai qu’il est présent dans bon nombre de familles et qu’il rencontre un grand succès auprès de nos chères têtes blondes.

En réalité, il y a peu de nouveautés vraiment intéressantes, simplement des nouveaux titres pour adolescents qui vont énerver plus d’un utilisateur adulte. Outre une nouvelle interface, on remarque l’arrivée d’avatars iconifiés dans la fenêtre de discussion, de cartes de visites, la possibilité de stocker jusqu’à 300 utilisateurs au lieu de 150, l’envoi de messages différés (via SMS et MSN Mobile) et la possibilité de changer le message derrière le nom via le service « Message Perso ». À noter qu’il est possible de démarrer une session en mode invisible. Tout comme les dernières versions de Messenger, celle-ci intègre le moteur de “3 Degrees” qui n’est autre que le logiciel de ‘peer-to-peer’ de Microsoft permettant l’échange de fichiers au sein d’un groupe restreint. Options un peu abusives… Néanmoins il est regrettable de voir que Microsoft utilise ce programme pour imposer une implémentation franchement abusive de programmes qui devrait rester optionnelle. Par exemple, l’intégration de Windows Media Player, les icônes pour acheter des MP3 via MSN Music, la mise en valeur des Weblogs ‘made in MSN’ avec le service MSN Spaces. Sans parler des multiples liens pour acheter des avatars animés payants (à 1 euro l’unité!). Bref tout un cortège de fonctionnalités inutiles qui ne cherchent, une fois de plus, qu’à soutirer de l’argent aux utilisateurs les moins informés, les plus jeunes. De plus, on peut regretter que l’amélioration de la fonction voix et du système de transfert de fichiers ne soit pas de mise. Pour cela il faut encore payer pour s’offrir MSN Plus. Par ailleurs, on ne sait pas si Microsoft a amélioré la protection de son application contre les attaques, les vers et autres codes malicieux, qui sont pourtant de plus en plus fréquents (cf. nos articles). Une fonction antivirus existe, mais elle ne semble toujours pas activée. A noter enfin qu’Internet Explorer 6.0 est au minimum indispensable pour installer MSN 7.0.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur