Multi-touch : Apple poursuivi pour violation de brevets

Régulations
Du rififi dans le nuage entre Amazon et Google

Une firme taïwanaise assure disposer de brevets-clés exploités illégalement dans les gammes de produits MacBook, iPhone et iPod Touch

Apple est poursuivi pour violation de brevets par la société taïwanaise Elan Microelectronics spécialisée dans le design de puces à propos de son usage des commandes tactiles sur les écrans.

La plainte a été déposée dans un tribunal de district de San Francisco. Selon Elan, les infractions porteraient sur les gammes de produits MacBook, iPhone et iPod Touch d’Apple.

“Nous ne parvenons pas à trouver un consensus avec Apple, donc nous avons décidé de porter cette affaire devant les tribunaux”, déclare Dennis Liu, un porte-parole d’Elan cité par le New York Times. Il ajoute que sa compagnie est en discussion depuis deux ans sur le sujet. Faute d’accord, elle a décidé d’enclencher une action en justice.

Ce n’est pas la première fois qu’Elan porte plainte pour violation de ses brevets portant sur des technologies multi-touch. En 2006, elle avait poursuivi la société américaine Synaptics concernant un brevet qui figure également dans l’action contre Apple. Au final, cela avait abouti à un accord de licence croisée.

“Fort de cette victoire obtenue dans le cas de Synaptics, je pense qu’Elan doive se montrer confiant sur l’issue de la procédure”, a commenté Jessica Chang, une analyste de Credit Suisse installée à Taïpei.“Elan croit qu’il dispose d’un droit unique sur ses brevets et elle veut envoyer un signal fort au marché. Le cas de la plainte contre d’Apple servira d’exemple.”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur