Pour gérer vos consentements :
Categories: Cloud

Multicloud : un standard en manque d’interopérabilité ?

Le multicloud devient l’environnement IT standard des entreprises. Mais des problèmes d’interopérabilité demeurent. C’est le principal enseignement de l’Enterprise Cloud Index 4e édition livré par le spécialiste des infrastructures hyperconvergées Nutanix.

64% des 1700 décideurs IT interrogés dans le monde par Vanson Bourne pour Nutanix prévoient de s’appuyer sur un environnement multicloud (composé de clouds privés et de clouds publics de différents fournisseurs), d’ici trois ans. Ils sont 36% aujourd’hui à l’utiliser, contre 25% pour le seul cloud privé, 22% pour les déploiements sur site/datacenter et 16% pour le cloud public mono fournisseur.

Le multicloud est plus utilisé encore dans les grandes entreprises. Ainsi, 56% des groupes d’au moins 5000 employés ont déjà opté pour le multicloud, et 80% prévoient de le faire dans les trois prochaines années. Les principaux cas d’utilisation cités sont : la modernisation des applications (53%), la reprise après sinistre (51%), l’intégration avec des services cloud natifs tels que l’intelligence artificielle/l’apprentissage automatique (IA/ML) (49%) et l’agilité des tests et du développement (49% également).

Vers une gestion simplifiée ?

Si la répartition de charges de travail sur différents clouds, publics et privés, présente des avantages, notamment pour maximiser la disponibilité et la fiabilité applicatives, une approche multicloud peut aussi devenir un casse-tête à gérer.

Certes, 56% des répondants qui utilisent le multicloud annoncent « un certain degré » d’interopérabilité entre les clouds. 36% déclarent même que leurs clouds sont « entièrement interopérables ». Malgré tout, 87% appellent de leurs voeux une gestion simplifiée d’infrastructures qui utilisent différents outils, tableaux de bord et configurations. Les problématiques de sécurité, d’intégration de données et les coûts sont les freins les plus souvent cités.

Selon une autre enquête internationale (Rackspace), 71% des décideurs informatiques déclarent qu’au moins une application d’entreprise sur quatre est en cours de modernisation (migrée vers le cloud, conteneurisée, couplée à de nouveaux outils et microservices dans une approche d’intégration et livraison continues ou CI/CD…).

*1 700 décideurs informatiques ont répondu à l’enquête réalisée en août et septembre 2021 par Vanson Bourne.

(crédit photo © Adobe Stock)

Recent Posts

Apple répond à l’épisode Pegasus avec un « mode isolement »

Apple intègre à la bêta d'iOS un « mode isolement » optionnel qui restreint les…

20 minutes ago

IBM acquiert Databand.ai : de la data quality à l’observabilité des données ?

Data quality ou « observabilité des données » ? IBM préfère le second terme pour…

2 heures ago

Cybersécurité : la Cnil met les collectivités face à leurs responsabilités

La Cnil adresse une forme de rappel à l'ordre aux collectivités territoriales en matière de…

4 heures ago

Bug Bounty : le Pentagone s’offre (encore) les services de hackers

Six ans après son premier bug bounty, le Département de la défense des Etats-Unis lance…

18 heures ago

Typosquatting de dépendances : gare à cette pratique résiduelle

Des chercheurs attirent l'attention sur une campagne de diffusion de code malveillant par l'intermédiaire de…

21 heures ago

Salaires IT : à qui profite le dégel des rémunérations ?

La part des cadres de la fonction informatique qui bénéficient d'une hausse de rémunération retrouve…

22 heures ago