Multicore et déduplication au cœur de DragonFly BSD 2.10

Open SourceRéseaux

La déduplication “live” fait son entrée sous DragonFly BSD. Ce système d’exploitation sera par ailleurs plus performant que jamais, en particulier sur les systèmes multicœurs.

Basé initialement sur le code source de FreeBSD, le système d’exploitation open source DragonFly BSD s’est rapidement démarqué par son système de fichiers Hammer, qui propose des fonctionnalités avancées. La version 2.10.1 du système, présentée aujourd’hui, se focalise sur deux points.

Le premier est l’amélioration du support des environnements multicœurs et multiprocesseurs, dans la continuité du travail débuté avec la mouture 2.8. L’autre nouveauté concerne justement le système de fichiers Hammer, qui dispose dorénavant d’une fonction de déduplication. Cette dernière pourra être lancée à la demande, à chaud, c’est-à-dire sans interruptions des tâches courantes de la machine. Mieux, un outil de simulation permettra d’estimer le gain en terme d’espace de stockage qui sera obtenu au terme de l’opération de déduplication.

Le système est dorénavant compilé avec le GCC 4.4 (une première dans le monde des OS BSD). Du côté du réseau, il propose des fonctionnalités de pont entièrement réécrites (bridge) et un outil de filtrage des paquets plus récent, issu d’OpenBSD 4.4 (pf). Enfin, les performances générales de cette offre sont en progrès.

DragonFlyBSD 2.10.1 est accessible depuis cette page web en moutures x86 32 bits et 64 bits, sous la forme d’une image ISO (« CD ») ou d’une image USB avec (« GUI ») ou sans (« USB ») environnement graphique.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur