Musique en ligne: M6 et Cora lancent leur plate-forme

Régulations

Point commun, les deux groupes ont opté pour l’offre OD2 de Loudeye. Pour le contenu, les services et les tarifs: pas de grandes nouveautés

Petit à petit, une véritable offre de musique en ligne alternative et légale fait son apparition en France. Aux côtés des géants comme la Fnac ou Virgin, chacun y va de sa plate-forme de téléchargement.

Mais là où les géants de l’Industrie développent leurs propres services, les autres font confiance à des “grossistes” de la musique en ligne. C’est le cas de la chaîne de télévision M6 et des supermarchés Cora qui ont tout opté pour la plate-forme d’OD2 de Loudeye. En France, ce groupe britannique fournit déjà MSN, Tiscali, Packard Bell, MTV et Wanadoo. Les hypermarchés Cora lancent donc www.coramusic.fr qui propose 400.000 titres au téléchargement. Les tarifs proposés sont comparables à ceux pratiqués par les autres acteurs du marché: 0,99 euro le titre, 9,99 euros l’album. Un extrait de chaque titre (30 secondes) peut être écouté gratuitement. Une écoute en “streaming” (écoute intégrale du titre, sans téléchargement, pour 0,01 euro ou un forfait de 8 euros par mois pour un nombre illimité de titres) est également possible. Rien de bien neuf donc. Excepté la possibilité d’acheter des cartes prépayées, en ligne ou dans les 59 hypermarchés Cora en France, avec un crédit de téléchargement (de 0,99 euros pour un titre à 60 euros pour 7 albums ou 75 titres). Une solution inédite en Europe, selon Cora. M6 de son côté lance www.m6music.fr. Il donnera accès à 500.000 titres et 15.000 artistes. Les tarifs sont une nouvelles fois similaires: l’écoute gratuite d’un extrait de 30 secondes, l’écoute d’un titre en intégralité (0,01 euro), ou le téléchargement d’un single (0,99 euro) ou d’un album (9,99 euros). M6 promet sur ce site une recherche par titre et par artiste, un “top des téléchargements”, “les nouveautés de la semaine” ainsi que des singles en avant-première. Les paiements sécurisés s’effectuent par SMS ou carte bancaire, ajoute M6. Les fichiers seront disponibles sous Windows Media audio, le format le plus courant. Si les offres sont bien présentes, elles ont néanmoins assez de mal à se démarquer les unes des autres, surtout lorsqu’un grossiste fournit autant de clients. Et pour devenir plus attractives que le ‘peer-to-peer’, un effort sur les prix ou sur les services semble aujourd’hui indispensable.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur