Musique en ligne: Sony lance Connect en Europe

Régulations

La plate-forme payante sera accessible en France le 5 juillet et comptera 500.000 titres. Le japonais lance également un nouveau baladeur doté d’un disque dur de 20 Go afin de concurrencer l’iPod

Quinze jours après Apple et son iTunes, c’est donc au tour de Sony d’investir le Vieux Continent avec sa plate-forme de musique en ligne payante Connect. Cette dernière est disponible depuis mars aux Etats-Unis. Le service sera lancé en France, au Royaume-Uni et en Allemagne le 5 juillet.

Dans un entretien au Figaro, Robert Ashcroft, patron de Sony Connect Europe, précise: “l’ouverture dans les autres pays de l’Europe, comme la Suisse, l’Autriche, les Pays-Bas et les pays nordiques, est prévue pour la fin de l’année”. En Europe, Sony ne veut pas faire de la figuration: “Nous avons l’ambition d’être leader sur ce marché. Mais il faudra du temps pour que les clients habituels de Sony acquièrent le réflexe d’aller sur Connect pour acheter leur musique”, explique Robert Aschcroft. Pour parvenir à cet objectif dans un marché déjà fortement encombré (iTunes, VirginMega, et bientôt Napster 2, FnacMusique…), Sony utilisera à peu près la même stratégie qu’Apple. Le constructeur mettra en avant un catalogue riche et une gamme de baladeurs dédiés. Le catalogue comportera 500.000 titres issus d’un accord signé avec les Majors. Moins qu’Apple qui revendique 700.000 morceaux? Pour Sony, la marque à la pomme gonfle ses chiffres: “Je ne comprends pas comment Apple calcule ses fameux 700.000 titres”, dit-il, “nous avons signé avec tout le monde et nous n’arrivons pas à ce chiffre car nous proposerons 500.000 titres en téléchargement”. Chaque titre sera vendu à partir de 99 cents avec une gamme de prix différente pour les nouveautés. Un album sera proposé à 9,99 euros. Comme Apple, Sony lancera en parallèle une gamme de baladeurs dédiés. “Nous lancerons cette année le NWHD1, un appareil doté d’un disque dur de 20 Go”. Mais Sony sera également présent sur le marché des baladeurs à cartes mémoire et à mémoire flash. Pour le patron de la filiale: “Notre gamme d’appareils est bien plus large et bien moins chère que celle d’Apple. Notre leadership sur le marché des baladeurs va propulser Connect”. D’autant plus qu’avec son système fermé, qui n’autorise que le stockage de morceaux téléchargés sur iTunes, le iPod d’Apple s’attire les foudres de la concurrence (voir notre article). Cependant, les morceaux téléchargés sur Connect auront également un format unique, l’Atrac. Il n’est donc pas compatible avec d’autres magasins en ligne et il ne peut lire des fichiers musicaux au format MP3. Le nouveau produit de Sony devrait être vendu 53.000 yens (403 euros) au Japon et moins de 400 dollars (329 euros) aux Etats-Unis, selon Sony, contre 499 dollars (410 euros) pour l’iPod d’Apple qui, avec 40 gigaoctets, peut stocker 10.000 chansons. L’autonomie de la batterie de ce lecteur est de 30 heures, au moins trois fois plus que celle de l’iPod, un argument de vente que Sony entend mettre en avant. Il sera lancé le 10 juillet au Japon, à la mi-août aux Etats-Unis et en septembre en Europe.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur