Musique en ligne : Spotify piraté

Sécurité

Le logiciel qui propose de la musique en ‘streaming’ reconnaît s’être fait piraté… le 19 décembre

Spotify fonctionne un peu comme le site de musique en streaming Deezer. La différence majeure réside dans le fait qu’il faut l’installer pour attribuer ses listes d’écoute.

Une qualité sonore bien meilleure que le site français, une interface ressemblant fort à iTunes, Spotify, édité par des suédois a très vite rencontré un certains succès auprès des internautes qui ont obtenu une invitation. Un succès à double tranchant : le site a reconnu s’être fait piraté certains comptes en date du 19 décembre dernier.

Outre le souci de transparence clairement absent des responsables de Spotify, les attaques font montre de manques dans la sécurisation des données des utilisateurs du soft. La société a donc dû expliquer qu’elle avait été la cible de pirates et que plusieurs informations personnelles remises par les usagers avaient été dérobées. Adresses e-mail, dates de naissance et adresses postalse mais pas les numéros de cartes de crédit, assure-t-on. Les utilisateurs visés étaient ceux qui avaient souscrit au service Premium.

Les personnes inscrites avant le 19 décembre 2008 sont ainsi invitées à modifier leurs mots de passe. Une chance pour Spotify de ne pas avoir à demander à leur million d’utilisateurs en Europe d’opérer un tel changement. Mais l’affaire risque d’écorner l’image du service.

Il faut dire que depuis son lancement en 2006, c’est la première fois que le site est attaqué par des pirates . Sur les 250.000 utilisateurs inscrits en Angleterre, seuls 10.000 comptes pourraient être touchés.

Une mauvaise publicité pour Spotify, mais qui sait si la loi Hadopi contribuera à augmenter son trafic. En France peut-être.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur