Musique en ligne: UFC Que choisir poursuit Apple et Sony

Régulations

Accusés de violation de la législation antitrust européenne, Apple Music Store et Sony Connect sont poursuivies par l’association de consommateurs

Les musiques téléchargées sur les services Apple Music Store et Sony Connect ne peuvent s’exécuter que sur les baladeurs numériques de leurs concepteurs. En cause, les formats “propriétaires” des musiques téléchargées avec ces services. L’UFC Que Choisir se fait l’écho des revendications des internautes, mais surtout des constructeurs de baladeurs numériques qui accusent les éditeurs de musique en ligne de bloquer le marché avec leurs formats propriétaires. En s’attaquant à Apple et à Sony, l’UFC Que Choisir cible les chefs de file des nouveaux médias en ligne. Mais la croisade pour un format de musique unique risque d’être difficile ! En effet, la justice française a précédemment donné raison à Apple suite à la plainte déposée par VirginMega. Il n’y aurait pas incompatibilité à ce que la technologie FairPlay d’Apple soit réservée aux baladeurs iPod… VirginMega, par exemple, ne pouvant pas donner accès aux formats des musiques d’Apple, a choisi le format de protection Windows Media CRM, qui n’est pas plus compatible avec les ordinateurs Macintosh ou l’iPod. En se focalisant sur les baladeurs numériques, l’UFC Que Choisir joue une carte qui semble bien fragile. Certes, les baladeurs n’acceptent pas tous le même format musical, et ils ne sont pas compatibles entre eux. Mais à iTunes s’exécute sous Windows, de même que les formats de Sony ne sont pas réservés aux seuls ordinateurs portables de la marque. Et par son procès, l’UFC Que Choisir joue le jeu de certains industriels, qui rêvent de contraindre Apple à ouvrir le code de son format musical, sur le modèle de la procédure engagée par l’Europe contre Microsoft pour l’ouverture de son code réseaux et de ses utilitaires multimédias. L’issue du procès reste bien incertaine !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur