Musique en ligne: Yahoo tente l’aventure MP3

Régulations

Le géant du Web expériemente la vente d’un morceau sans DRM, parfaitement interopérable, mais deux fois plus cher que les titres protégés

Il faut faire preuve d’imagination pour briser le quasi-monopole qu’exerce Apple sur la musique en ligne payante. Les offensives de ses concurrents n’ont pas toujours été payantes. Pour autant, Yahoo a compris qu’il fallait insister…

Après avoir lancé les formules par abonnement (permettant des téléchargements illimités) avec Yahoo! Music Unlimited, le géant du Web expérimente aujourd’hui la vente de titres non protégés au format MP3. Une initiative plutôt originale. Alors que les Majors font tout pour verrouiller leurs morceaux, Yahoo se place à contre-courant et joue la carte de la parfaite interopérabilité. En effet, le format MP3 ne possède pas de verrous techniques (DRM) et peut être lu avec n’importe quel baladeur. Surtout, il peut être échangé sans problèmes. Yahoo ouvre-t-il en grand la porte du piratage. Pas vraiment. D’abord, cette expérience ne concerne pour l’instant qu’un seul titre, le dernier single de la chanteuse Jessica Simpson. Par ailleurs, la copie du dit MP3 devra se faire dans le cadre d’un usage privé. Mais comment vérifier ? Surtout, ce morceau “ouvert” sera vendu 1,99 dollars, un prix deux fois supérieur à celui pratiqué pour des fichiers protégés. Ce qui risque d’en refroidir certains. Yahoo veut tâter le terrain. Il va réaliser un sondage pour savoir si les internautes sont demandeurs d’une telle offre. Si c’est le cas, il pourra faire pression sur les Majors pour qu’ils acceptent cette formule. Pas sûr qu’ils voient d’un bon oeil leurs morceaux diffusés sans protection. Mais si les volumes sont au rendez-vous… Car les DRM empoisonnent la vie des utilisateurs, tentés de se tourner vers le P2P afin de pouvoir écouter comme ils l’entendent leurs musiques.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur