Musique: le site US TorrentSpy ferme, le russe Allofmp3 repart…

Régulations
Du rififi dans le nuage entre Amazon et Google

Le piratage “made USA” est proche de l’extinction de voix tandis qu’en
Russie, Allofmp3 reprend du service…

L’URL de référencement de fichiers Torrent vient d’annoncer sur son weblog, qu’elle allait fermer l’accès à son site pour les internautes américains suite à la pression croissante de la MPAA, la Motion Picture Association of America et à un jugement de la cour fédérale.

Cette décision difficile à avaler pour les habitués du site n’est rien par rapport à ce qu’ils risquent, si le juge, qui a fermé le site, décide d’obliger les créateurs de TorrentSpy à communiquer les noms des utilisateurs à la MPAA.

Mais dans un communiqué publié sur le blog de TorrentSpy, les fondateurs du site se veulent rassurants, et ils expliquent qu’ils ont une politique très stricte concernant la divulgation de l’adresse IP de leurs utilisateurs.

Il y a donc fort à parier pour que le site refuse de donner à la MPAA les noms des “pirates” américains utilisant le site pour télécharger des contenus sous copyright (ou pas!). Si le site maintient sa position, il risque de fermer ses portes, mais pour TorrentSpy cela vaut mieux que de collaborer avec la MPAA.

Enfin, le groupe précise que cette limitation de l’accès n’a pas été validée par la justice, mais qu’elle est l’illustration du vide juridique qui existe aux USA concernant la vie privée de l’utilisateur, et la preuve de tensions et de différences de point de vue entre l’Union européenne et les USA concernant les lois sur le respect de la vie privée sur la Toile.

Pour l’instant, les responsables de TorrentSpy, site hébergé aux Pays-Bas, estiment que la restriction de l’accès aux internautes américains n’est pas justifiée. Reste que dans les faits la page est inaccessible depuis les États-Unis, par contre les européens peuvent toujours y accéder…

Allofmp3 refait surface

Un peu plus d’un mois après sa fermeture suite à la pression de plusieurs maisons d’édition mécontentes du piratage massif orchestré par l’URL, le site moscovite vient de rouvrir ses portes, ou plutôt ses pages Web…

Suite à une décision de la justice russe, datée du 16 août 2007, qui considère que le service de téléchargement proposé par Allofmp3 est légal, le site est de nouveau accessible.

Le fondateur de MdeiServices qui héberge ‘allofmp3.com’, Denis Kravsov, a profité d’un vide juridique dans la législation russe sur les pratiques Internet pour obtenir cette relaxe.

Sur le site on peut lire “le service n’est pas encore totalement opérationnel, mais il devait l’être dans les prochains jours. Nous faisons notre maximum pour que tous les utilisateurs puissent accéder à leurs comptes et télécharger de la musique.”


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur