MVNO: NRJ Mobile vise 1 million de clients

Régulations

L’opérateur virtuel est adossé à SFR et entend profiter de l’engouement des jeunes pour la téléphonie mobile et le téléchargement de musique. La concurrence est rude mais NRJ se différencie avec la 3G

Les jeunes sont la cible préférée des opérateurs mobiles. Gros consommateurs de voix, ils sont aussi très friands de services data comme les SMS, les MMS et surtout le téléchargement de contenus: sonneries, fonds d’écran, musique…

Rien d’étonnant donc que des offres spécifiques leur soient dédiées. Ainsi après Universal Mobile et M6 Mobile by Orange débarque aujourd’hui NRJ Mobile, opérateur virtuel MVNO adossé à SFR qui sera lancé le 2 novembre prochain. Pour rappel, un MVNO ne possède pas de réseau. Il achète en gros des accès et des minutes de communication à un opérateur et les revend ensuite sous sa propre marque. Ces MVNO sont censés dynamiser le marché. Mais il faut bien reconnaître que jusqu’à présent, les parts de marché de ces MVNO restent marginales. Ce qui n’est pas l’ambition de NRJ. Fort de son audience massive en radio (11 millions d’auditeurs) et de son image auprès des jeunes, le groupe entend rassembler le plus grand nombre avec son offre. Il vise pas moins d’un million d’abonnés d’ici 2008 avec un objectif de résultat opérationnel à l’équilibre dès la fin de la deuxième année d’exploitation ou au début de la troisième. Pour y parvenir, NRJ Mobile mise sur l’internet mobile haut débit et le multimédia. Internet mobile avec des mobiles 2G et surtout 3G, le MVNO sera ainsi le seul opérateur virtuel à proposer des combinés UMTS et des services 3G. Multimédia avec des synergies entre l’opérateur, la télévision (NRJ 12) et la radio: NRJ Mobile pourra donc proposer des services de téléchargements aux contenus riches allant de la musique aux blogs en passant par les jeux vidéo. Le nouvel opérateur facturera le téléchargement d’une chanson sur son catalogue de 500.000 titres à deux euros, l’écoute de la radio à 15 centimes la minute, l’accès à la télévision à 25 centimes la minute et l’abonnement illimité à sa chaîne NRJ 12 à deux euros par mois. “Nous aurons plusieurs services innovants, dont certains n’existent nulle part, même à l’étranger. Ils ont été inventés par les équipes de NRJ”, explique à Metro, Jean-Paul Baudecroux, p-dg d’NRJ. Car selon le cabinet Forrester : “la téléphonie mobile pourrait représenter le quart du marché de la musique en France en 2007 (600 millions d’euros sur 2,4 milliards)”. SFR cite également une étude qu’il a fait réaliser l’an dernier par Informa Media, selon laquelle “le nombre de téléphones mobiles capables de télécharger de la musique sera près de deux fois plus élevé en 2007 en France que celui des baladeurs musicaux dotés de fonctions de protection des droits numériques, à près de 15 millions d’unités.” Grâce aux différents supports du groupe, la promotion croisée de l’offre mobile sera puissante et soutenue. Ce qui manque parfois aux MVNO. Enfin, la distributionn n’est pas oubliée puisque NRJ Mobile sera distribué dans un réseau incluant les hypermarchés Carrefour, les magasins Darty et les enseignes d’Avenir Télécom, ainsi que 8.000 buralistes. Une recette qui pourrait donc bien porter ses fruits. Pour un analyste cité par les Echos, “NRJ Mobile a une chance réelle de devenir le quatrième mousquetaire du téléphone mobile français”. Mais NRJ Mobile devra également composer avec une concurrence féroce. Il y a d’abord les MVNO low cost comme Tele2 dont les ambitions sont également très fortes. Surtout, le terrain de la musique est déjà bien occupé. Universal Mobile avec Bouygues Telecom est déjà bien positionné avec 250.000 clients. M6 by Orange compte 100.000 clients. Mais ici, il ne s’agit pas de MVNO, Universal et M6 ont signé des accords de licence. Orange de son côté multiplie les accords avec les maisons de disque tout comme SFR qui lui aussi mise beaucoup sur la musique. On peut alors se demander si les services de téléchargement mis en place sur les mobiles 3G de SFR ne viendront pas cannibaliser les nouvelles offres de NRJ. Et vice-verça.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur