MVNO: Ten joue la carte du mail et du chat mobile

Régulations

Le nouvel opérateur mobile virtuel, lancé par Jean-Louis Constanza, ancien directeur général de Tele2, entend ‘démoder la concurrence’ avec une offre axée sur les services les plus populaires chez les internautes

“Mettre l’internet mobile à la portée de tous”, telle est l’ambition de Jean-Louis Constanza qui après avoir quitté la direction de Tele2 France lance ce jeudi Ten, un nouvel opérateur mobile virtuel. Ce MVNO, qui utilisera le réseau d’Orange et financé par Axa Private Equity, est le 11e à débarquer sur le marché hexagonal. Un marché déjà bien encombré. Pour se différencier, Ten joue la carte de l’internet mobile. En clair, il propose de mettre en mobilité mail et messagerie instantanée, les deux usages les plus importants des internautes. “15 millions de Français veulent de l’internet mobile. Les jeunes, les jeunes actifs, les pros ont besoin d’utiliser leur mail habituel et leur Messenger lorsqu’ils sont loin de leur PC. Et aujourd’hui, personne ne leur propose un service simple et transparent d’Internet mobile”, explique Jean-Louis Constanza. L’offre se compose donc de forfaits voix classiques (de 22 euros par mois pour 1 heure à 63 euros pour 6 heures) auxquels l’on peut ajouter une option mail ou messagerie. Pour 6 euros de plus par mois, l’accès aux boîtes mail (en mode push) ou à MSN Messenger est illimité. Pour 8 euros mensuels, l’on accède à ces deux options de façon illimitée. A noter que le transfert de fichiers autres que des photos de plus de 50ko est impossible. Forfaits illimités Voilà donc ce qui fait la force de Ten: l’illimité pour les mails (quel que soit le compte) et le chat (uniquement avec MSN Messenger). Pour autant, sur ce terrain, BouyguesTelecom est déjà bien positionné avec son iMode. “Mais leurs offres sont beaucoup plus compliquées et paramétrer et à utiliser. Elles sont par ailleurs moins souples”, rétorque J-L Constanza. Ten promet une utilisation plug and play des services sans aucune configuration. Par ailleurs, l’utilisateur conserve son adresse mail classique à la différence des opérateurs concurrents. Pour Ten, c’est la simplicité qui fera la différence. Il est également possible de surfer sur Internet en Edge, mais ici, point d’illimité: le service est facturé 5 centimes les 10 ko. “On ne met pas l’accent sur cette option car ce que veulent avant tout les gens, c’est le mail et le chat”, se justifie le directeur. Avec cette offre, uniquement vendue sur Internet ou par téléphone, Ten vise les millions d’utilisateurs de mail ou de messagerie instantanée, jeunes ou pas, qui par exemple auraient été tentés par le BlackBerry. Jean-Louis Constanza ne donne aucun objectif en termes d’abonnés. Pour autant, Ten ne vise pas un marché de niche…, on parle alors de centaines de milliers d’utilisateurs. Buzz marketing Mais la concurrence est rude et les places sont chères. Les MVNO rassemblent moins d’1% du parc d’abonnés. Et Jean-Louis Constanza, à l’époque de Tele2, fustigeait le comportement et le manque d’ouverture des opérateurs hôtes. “Les choses ont évolué, chacun a mis de l’eau dans son vin”, explique-t-il. Ten a donc réussi à obtenir de bonnes conditions de la part d’Orange, afin de proposer des prix bas. Mais cela ne suffira pas. Pour exister, les MVNO doivent communiquer massivement. Ten lance donc une grande campagne de communication mais compte surtout sur le buzz marketing. “Voir un ami utiliser MSN Messenger en mobilité ou recevoir et envoyer des mails très simplement est le meilleur argument de vente possible. Le bouche à oreille va très vite fonctionner”, estime-t-il. A l’automne, Ten promet de nouvelles innovations, notamment avec une offre pro (qui inclura certainement la navigation Web illimitée) et annonce déjà des ambitions internationales… Retrouvez Jean-Louis Constanza dans un podcast Silicon.fr/VNUnet.fr

L’offre Ten

-Disponible seulement sur Internet et par téléphone Forfaits voix (engagement 24 mois): -1H: 22 euros par mois -2H: 31 euros par mois -4H: 47 euros par mois -6H: 63 euros par mois Option mail OU MSN Messenger: 6 euros par mois Option mail ET MSN Messenger: 8 euros par mois SMS: 0,10 euros Minute hors forfait: 0,32 euros Trois téléphones disponibles: Sony Ericsson K750i (39 euros), Nokia 6681 (79 euros), Qtek 9100 (149 euros)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur