MVNO : Ten rend gratuit l’Internet mobile et les SMS !

Régulations

L’opérateur virtuel frappe encore un grand coup

Après la messagerie instantanée et les mails gratuits et illimités intégrés dans ses forfaits, le MVNO Ten annonce aujourd’hui deux offensives de taille. De quoi le permettre à nouveau de se démarquer dans un marché des opérateurs virtuels de plus en plus concurrentiel.

Le groupe annonce en effet l’usage gratuit et illimité de l’Internet mobile à partir de ses forfaits. Une vraie mini-révolution. Car si l’usage du Web mobile est censé exploser grâce à l’essor des réseaux haut débit sans fil, force est de constater que les abonnés ne se pressent pas au portillon. En cause : des tarifs élevés et parfois flous.

“Ca y est enfin : l’internet est sur les mobiles, et les trois fonctions de base ?navigation internet, mail, messagerie instantanée- sont gratuites et illimitées avec Ten. Nos abonnés nous réclament depuis longtemps des forfaits internet, en particulier un forfait illimité”,explique Jean-Louis Constanza, patron de l’opérateur.

Néanmoins, Ten limite quelque peu cette annonce. D’abord, les téléchargements ou la VoIP ne sont pas inclus dans l’offre. Ensuite, Ten demande à ses abonnés d’avoir “une consommation raisonnable”, sans donner plus de détails. Il ajoute qu’un point sera fait sur les 1.000 premiers utilisateurs pour décider si l’offre est poursuivie ou modifiée.

La plate-forme internet Ten a été développée par la société Opera qui fournit son navigateur OperaMini. Les pages Web (textes, photos etc?) sont redimensionnées pour être vues, même sur un écran de mobile.

Mais ce n’est pas tout. Ten annonce également le SMS gratuit et illimité entre ses abonnés au sein de ses forfaits. De quoi faire saliver les jeunes accrocs aux messages courts. Comment le MVNO a-t-il réussi ce tour de force alors qu’il est dépendant des tarifs d’Orange, son opérateur hôte ?

En fait, Ten contourne le problème en proposant à ses clients le eSMS. Techniquement, le eSMS est gratuit car il est transféré via un protocole Internet type mail, explique le groupe. Du point de vue de l’usage, l’abonné ne change rien à ses habitudes, il envoie et reçoit des SMS exactement comme sur son vieux mobile. En plus, il peut envoyer et recevoir des messages plus longs (un eSMS permet de saisir trois fois plus de texte qu’un SMS classique, affirme Ten).

Enfin, l’opérateur lance ‘Channel Ten’, un portail de programmes TV et radio encore une fois gratuit. Il ne s’agit pas de TV Mobile en direct comme le streaming 3G ou le DVB-H. Ce portail propose en fait des programmes téléchargeables depuis son PC (et transférables sur le mobile) issus de nombreuses chaînes de TV et stations de radios (BFM, LCI, i-télé, Ciné Cinéma, CNN, M6, France Info, France Inter, BBC, RTL, Europe, RMC, National Geographic, NRJ, Oui FM,Sky ?) . Ce sont donc des podcasts.

Le service gratuit est en test sur les 1.000 premiers utilisateurs et sera généralisé en cas de succès. Il a été développé en collaboration avec la société Playfab.

Ces trois annonces de taille devraient doper l’audience de Ten qui reste encore loin derrière les leaders du marché MVNO que sont Tele2 ou NRJ Mobile.

Le parc MVNO compte à fin décembre 1,39 million de clients soit 2,79% du parc total. Cette proportion était de 1,99% à fin septembre et 0,60% il y a an. Le marché progresse mais ralentit la cadence : les MVNO ont séduit 438.000 clients lors du dernier trimestre, soit 23% des recrutements nets contre 55% au deuxième trimestre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur