MVNO : Virgin Mobile serait à vendre

Réseaux
Richard Branson venu présenté l'offre Telib de Virgin Mobile

Actionnaire de Virgin Mobile, Carephone Warehouse souhaite se désengager du marché français et vendre sa participation. SFR et Bouygues Telecom seraient intéressés.

Après SFR, Virgin Mobile ? Le premier MVNO (opérateur mobile de réseau virtuel) de France, qui a lancé ses offres 4G en avril dernier sur les réseaux de SFR et Bouygues Telecom et opère ses services depuis avril 2006, pourrait s’inscrire comme le prochain acteur de la consolidation du marché des télécoms français qu’a ouvert le dossier SFR-Numericable.

Profiter du mouvement de consolidation

Carphone Warehouse, l’un des deux actionnaires de Virgin Mobile aux côtés de Virgin Group, souhaiterait vendre sa participation de 46% dans le capital de l’opérateur, rapporte Les Echos. Le distributeur britannique spécialisé dans les offres mobiles, et qui a fermé son réseau de boutiques The Phone House en France, veut profiter du mouvement de consolidation qui devrait s’accentuer dans les mois qui viennent pour quitter le marché français. Face à la baisse des tarifs, et donc des marges, qui se sont succédées depuis l’arrivée sur le marché de Free en 2012, les opérateurs doivent aujourd’hui faire grossir leurs bases clients pour rentabiliser leurs investissements d’infrastructure. Et, en la matière, Virgin Mobile dispose de près de 1,7 million d’utilisateurs, dont 1,3 en forfaits (le reste en pré-payé).

Toujours selon le quotidien économique, Bouygues Telecom et SFR seraient intéressés. Le premier y voit un moyen d’échapper à la prédation de Free et le second fournit au MVNO son réseau d’accès pour 70% de ses clients. Une base que l’opérateur en passe de basculer entre les mains de Numericable serait à peu près sûr de conserver. Orange, l’autre opérateur de réseau de Virgin Mobile, ne s’est pas prononcé sur le dossier.

Entre 150 et 300 millions

Le MVNO pourrait également se tourner vers un autre opérateur virtuel pour chercher des synergies. Coriolis serait en discussion. Spécialisé dans l’offre aux entreprises, il dispose d’1 million de clients et souhaiterait construire son propre cœur de réseau. Le rapprochement avec Virgin, qui dispose de sa propre infrastructure dégroupée depuis 2011, faciliterait son évolution en tant que Full MVNO.

Le montant du rachat pourrait varier entre 150 et 300 millions d’euros selon le profil de l’acheteur (un MVNO ou un opérateur de réseau). Une introduction en Bourse de Virgin, qui affiche un chiffre d’affaires de 485 millions d’euros, serait également à l’étude. Selon Les Echos, la remise des offres pourrait avoir lieu le 15 mai prochain. Carphone Warehouse souhaiterait clore le dossier avant l’été, fin 2014 au pire. Dans tous les cas, la recomposition du paysage français des télécoms est en marche.

crédit photo © ITespresso.fr


Lire également
4G : Virgin Mobile signe aussi avec SFR
Virgin Mobile conforté dans sa stratégie full MVNO
L’avenir des MVNO passe par la 4G


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur