MWC 2010 : Huawei attaque en force la plate-forme Android

Réseaux

L’équipementier chinois Huawei lancera prochainement quatre smartphones Android sur le marché. Dont son premier terminal HSPA+

Ce n’est pas un mais quatre smartphones sous Android que Huawei a présenté à l’occasion du Mobile Worldwide Congress de Barcelone qui ferme ses portes aujourd’hui. Et c’est notamment sous la plate-forme open source de Google que l’équipementier chinois choisi de lancer son premier terminal HSPA+ (jusqu’à 14 Mb/s en réception).

Outre une architecture matérielle taillée pour la 3G+, le U8800 bénéficie également de Eclair, nom de code de la plus récente version d’Android (la 2.1) qui bénéficie notamment d’une fonction de commandes vocales. Le terminaI bénéficie également d’un écran de 3,8 pouces, soit plus large que les 3,7 pouces du Nexus One de Google précisément.

« Les smartphones Android personnalisés reflètent notre investissement à long terme pour développer les appareils haut de gamme qui permettent aux opérateurs de fournir des services mobiles enrichis et différenciés », commente Kevin Tao, responsable devices chez Huawei. Il restera cependant à voir quelles applications le fabricant mettra en valeur pour exploiter avantageusement les qualités de son smartphone. Huawei n’a cependant pas précisé de date de sortie. Mais gageons que, entre le nouvel HTC Legend et le Nexus One, qui doivent tous les deux débarquer prochainement chez SFR, et le soutien officiel de ZTE à Android, les opérateurs réserveront un accueil bienveillant au U8800.

huaweiandroidu8800.jpg

L’Android U8800, premier smartphone HSPA+ de Huawei

Les trois autres modèles de Huawei sous Android affichent des ambitions moindres : écran 2,8 pouces avec double caméra (face avant et arrière, pour la vidéo conférence?) et marché de l’entrée de gamme pour les U8100 et U8110. Avec ses allures de Nintendo DS non repliable, son clavier physique et son large écran au format 4/3 (aux caractéristiques non encore détaillées), le U8300 vise les accros aux réseaux sociaux, Facebook et Twitter en particulier, auxquels il offrira un confort d’usage adapté. Leurs disponibilités sont annoncées pour le prochain trimestre.

huaweiandroidu8300.jpg

L’U8300, un design dédié aux réseaux sociaux.

Huawei viendra donc enrichir le marché des webphones Android qui s’imposent, trop lentement aux yeux de Google, mais sûrement. Selon Eric Schmidt le patron de Mountain View, 60 000 terminaux Android sont distribués par jour. Qualifié de 8,5% de part de marché par ABI Research, Android s’imposera comme l’OS mobile numéro 2 d’ici 2013, prédit IDC.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur