MWC 2012 : l’industrie mobile et télécoms se donne rendez-vous à Barcelone

MobilitéOperateursRégulations

La semaine prochaine s’ouvrira le Mobile World Congress 2012. Pendant quatre jours, pas moins de 1400 exposants et 60 000 visiteurs animeront cette 17e édition du congrès de l’industrie mobile mondiale.

« Le mobile transforme notre monde d’une manière sans précédent, en changeant notre façon de travailler, de vivre et d’interagir, déclare Michael O’Hara, directeur marketing de la GSMA. Au Mobile World Congress 2012, nous allons mettre en évidence les technologies de pointe, des solutions et des services qui redéfinissent la mobilité d’aujourd’hui et de demain. » Pendant quatre jours, du 27 février au 1er mars, Barcelone réunira une nouvelle fois la fine fleur de l’industrie mobile et des télécoms.

Opérateurs, équipementiers, éditeurs, designer, fabricants, prestataires et autres sociétés de services… plus de 1400 entreprises (dont 130 françaises) viendront présenter leurs solutions à la Fira de la capitale catalane où sont attendus 60 000 visiteurs (soit au moins autant qu’en 2011) issus de 200 pays pour cette 17e édition. Une inflation de la fréquentation qui oblige les organisateurs à pousser les murs pour accueillir les participants dans les meilleures conditions : 70 500 m² seront dédiés à l’événement.

Pour cette 17e édition, la GSMA, l’association des opérateurs et organisatrice du salon, a élargi son programme de conférences. Pas moins de 10 keynotes de grands dirigeants sont programmés. Ben Verwaayen (Alcatel-Lucent), Ralph de la Vega (AT&T Mobility), Sunil Mittal (Bharti Airtel), René Obermann (Deutsche Telekom), Hans Vestberg (Ericsson), Peter Chou (HTC), Ryuji Yamada (NTT DOCOMO), Franco Bernabé (Telecom Italia Group) et Jon Fredrik Baksaas (Telenor Group) exposeront sur scène leur vision du secteur parmi les 45 sessions programmées où interviendront plus de 270 speakers. Y sont notamment attendus John Donahoe (eBay), Eric Schmidt (Google), Stephen Elop (Nokia), Vittorio Colao (Vodafone), Hans Vestberg (Ericsson), entre autres.

Sept grandes thématiques

Le programme des conférences promet également d’être riche autour de sept grandes thématiques : applications, embarqué, marketing, santé, commerce, innovations technologies ainsi qu’à l’OSS/BSS (Operation Support System/Business Support System) pour les opérateurs. Des thématiques qui côtoieront les discussions autour de la stratégie d’entreprise, le cloud computing, les marchés en développement, les dispositifs, la capacité du réseau, les questions régionales, les médias sociaux, etc.

La GSMA introduit également un nouveau programme : le mPower Brands qui s’adressera avant tout aux responsables marketing désireux d’approfondir leur culture sur ce nouveau média que représente le terminal mobile. Les développeurs, pour leur part, profiteront pour la troisième année consécutive du App Planet, un programme qui se décompose en espace d’exposition/démonstrations, de conférences, d’échanges et de concours.

Que pouvons-nous espérer des plus « gros » exposants ? Certains ont déjà levé le voile comme le coréen LG qui lancera sa nouvelle génération de smartphones Android en 3D ou en LTE, NFC, etc. Son compatriote Samsung se montre pour l’heure plus discret, mais il ne devrait pas s’endormir sur le succès de son Galaxy SII (20 millions d’exemplaires vendus depuis avril 2011). Nokia pour sa part devrait présenter le Lumia 610, un modèle d’entrée de gamme de ses smartphones Windows Phone avec Tango, la version dédiée de l’OS de Microsoft. Gageons que HTC, Sony Mobile Communication (ex Sony Ericsson), ou Motorola auront également des innovations à présenter.

Nouvelles tablettes, nouveaux processeurs

Il devrait également être beaucoup question de tablettes que les nouveaux processeurs ARM de Nvidia, Qualcomm ou Texas Instruments, mais aussi les capteurs de STMicroelectronics, viendront alimenter. Le Chinois ZTE devrait être client, lui qui présentera également ses nouveaux smartphones et tablettes au salon.

Les équipementiers mettront en avant leurs solutions réseau, notamment pour assurer des transitions le plus en douceur possible vers la 4G/LTE mais aussi pour optimiser le trafic et mieux gérer la base clients pour les opérateurs. Notons qu’Ericsson présentera un système de gestion de la consommation des bornes électriques dédiées aux véhicules du même nom visant à encourager, a priori, le déploiement des futurs réseaux énergétiques. Ce n’est pas un hasard. Le constructeur Ford sera aussi de l’événement pour présenter ses voitures connectées. Après les téléphones et tablettes, les technologies de communication mobiles vont en effet s’incruster toujours plus dans les objets de notre quotidien.

Impossible de relater ici la majorité des nouveautés qui devraient être présentées tant elles promettent d’être riches. Nous tenterons néanmoins de les couvrir depuis la Fira. En 2013, le Mobile World Congress continuera de se tenir à Barcelone, et cela jusqu’en 2018. Mais l’événement se déplacera de la Fira à la Gran Via, nouvelle infrastructure d’exposition qui permettra de mieux répondre au succès grandissant du salon dédié au mobile. Visiteurs et exposants découvriront les nouveaux lieux du 25 au 28 février 2013.

Notre dossier MWC 2012


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur