MySpace lance sa messagerie MySpace Mail

Cloud

Le service de courriel estampillé « My Space » ? Ce n’est plus qu’une question de semaines d’après le site de socialisation. Facebook n’a qu’à bien se tenir !

Le site de socialisation MySpace, filiale du groupe News Corporation, possèdera lui aussi son propre service de courriel. Baptisé « MySpace Mail», ce service encore en version bêta permettra aux 130 millions d’utilisateurs de MySpace d’avoir une adresse « @myspace.com» et « de communiquer et de partager des contenus avec des interlocuteurs au sein et à l’extérieur du réseau de MySpace » a annoncé le site vendredi dernier selon l’AFP.

Le site de réseautage aux 130 millions d’usagers se voit déjà en haut de l’affiche : « MySpace entre dans le secteur de la messagerie électronique avec le potentiel pour être le deuxième fournisseur de service email aux Etats-Unis et le quatrième dans le monde ». Il devra pourtant tenir compte des géants concurrents : Google avec Gmail, Yahoo (Yahoo Mail), ou de Microsoft Hotmail.

Après le service de courriel MySpace, les jeux vidéos ?

Reste à savoir quels sont les atouts de cette nouvelle messagerie ? Spécialisé dans les nouvelles technologies, le site américain Techcrunch a testé la version bêta de « MySpace mail ». Ses avantages d’après le site spécialisé : « Le flux d’activités de messagerie» qui permet « basiquement de voir ce que les gens avec qui vous correspondez font sur le site» et ses « capacités de stockage illimitées», contrairement à celles des concurrents, Gmail compris.

Sur la brèche, MySpace pourrait très prochainement se rapprocher des jeux en ligne si l’on en croit les déclarations de Jonathan Miller, le directeur des activités numériques de News Corp., la semaine dernière, à l’agence Reuters. « Si vous regardez les activités Internet qui ont du succès aujourd’hui, les jeux sont en troisième position. Il y a les communications, la recherche en ligne et les jeux. Donc, ce sera clairement un axe majeur. » Des axes que Facebook, qui a récemment passé la barre des 250 millions d’utilisateurs, ne néglige pas non plus. Messieurs les réseaux sociaux, faites vos jeux !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur