NASA : des cascadeurs vont récupérer la capsule Genesis

Régulations

Parti en 2001 pour côtoyer le Soleil, le vaisseau spatial Genesis est de retour avec sa collecte de particules solaires. Mais il faudra capturer la capsule renfermant le précieux trésor? en plein vol, avec un hélicoptère piloté par un cascadeur qui devra crocheter son parachute !

C’est la première fois depuis la mission Apollo 17 en 1972, la dernière mission sur la Lune, qu’une mission spatiale va rapporter sur notre planète bleue de la matière extraterrestre !

Nous sommes en train de rapporter un morceau du soleil sur terre” a déclaré avec enthousiasme Charles Elachi, le directeur du laboratoire JPL de la NASA, celui là même qui a conçu les robots qui continuent de nous surprendre sur Mars ! La mission Genesis aura parcouru 1,36 million de kilomètres, se rapprochant du soleil afin de l’étudier, et de prélever des échantillons de particules solaires, des extraits de vent solaire sous forme de particules électriques projetées à la vitesse de 3,2 millions de kilomètres par seconde. Mais aussi 0,4 milligrammes d’oxygène, d’azote et d’autres particules. La mission devrait toucher à sa fin le 8 septembre, dans le désert de l’Utah, lorsque le vaisseau spatial détachera le conteneur des particules, une capsule qui traversera l’atmosphère avec son précieux chargement. “Genesis va nous aider à comprendre la composition du soleil, qui représente 99% du système solaire” a déclaré David Lindstrom, le responsable du programme à la NASA. “Nous sommes excités? mais la véritable excitation des scientifiques débutera quand nous aurons ces échantillons dans notre laboratoire“. Les scientifiques espèrent tirer de nombreux enseignements de ce programme. Ces particules appartiennent en effet au nuage interstellaire présent depuis 4,5 milliards d’années. Et pour cela, la récupération s’effectuera dans des conditions pour le moins spectaculaires. La NASA va en effet faire appel à des cascadeurs d’Hollywood afin de récupérer la capsule en vol, pendue à ses parachutes, à environ 1.200 mètres au dessus du sol, à l’aide de deux hélicoptères munis de grappins ! Il s’agit de préserver du choc final les fragiles couches de silicium qui ont servi aux prélèvements des risques, ainsi que de la contamination. Scientifiques et cascadeurs y croient, l’expérience aurait été tentée 11 fois, avec un taux de réussite de 100%. “Nous allons rapporter la capsule, prudemment et gentiment” a déclaré l’un des pilotes. Mais la NASA se réserve quand même une marge? L’opération pourra être annulée trois heures avant que la capsule ne se détache de Genesis, avec une nouvelle fenêtre d’entrée dans l’atmosphère dans six mois. Le site Web Genesis de la NASA, et les photos à découvrir ci après.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur