Navigateur web Google Chrome 3.0 : ça arrive ?

Logiciels

Google peaufine la troisième version de son navigateur web Chrome. Un bon point pour la compagnie, même s’il est judicieux de se demander si elle n’en fait pas un peu trop.

Le développement de la troisième mouture majeure du navigateur web Google Chrome semble être achevé depuis plusieurs semaines. Preuve en est, les versions de développement font maintenant partie de la branche 4.0.

La mouture 3.0 est particulièrement attendue, car elle apporte de multiples nouveautés : des moteurs de rendu HTML et d’exécution JavaScript nettement plus rapides, le support des thèmes ainsi qu’une nouvelle page de garde, plus efficace que la précédente.

Visiblement, les développeurs règlent quelques menus défauts de dernière minute. Les versions 3.0.195.17 et 3.0.195.20 du 8 et 11 septembre corrigent ainsi divers petits soucis. Toutefois, nous pouvons légitimement nous demander pourquoi la firme n’a pas décidé de mettre en ligne la mouture définitive de Chrome 3.0. De fait, aucun de ces bogues n’est réellement important et n’impose de reculer la sortie de ce produit.

Si nous pouvons louer le souci du détail de Google, cette stratégie est étonnante. Retarder un produit alors même que ses avancées contrebalancent très largement ses menus défauts, voilà qui s’appelle rater une opportunité.

Cet excès de prudence n’est malheureusement pas une première. Ainsi, le support des extensions n’est activé par défaut qu’à partir de la version de développement de Google Chrome 4.0. Autant dire que la future mouture 3.0 ‘stable’ (si elle sort un jour) n’aura que peu de chance de mettre cette caractéristique en avant. Or, si cette fonctionnalité n’est effectivement que peu avancée, elle demeure parfaitement utilisable – à condition de l’activer manuellement –, et ce, depuis la mouture 2.0 du navigateur !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur