Navigateurs : Explorer sous les 60%, Chrome stagne

Cloud

Pour Google, la route sera encore longue pour imposer son browser

Le dernier baromètre de XiTi, qui mesure la part de visites des navigateurs sur un échantillon de plus de 120.000 sites Internet en Europe confirme les dernières tendances observées : la domination d’Explorer s’effrite, Firefox stagne et Google Chrome ne décolle toujours pas.

Le navigateur star de Microsoft revendique donc une part de visites de 59,5% en novembre contre 60,1% en septembre, 60,5% en juin et 64,5% en avril. Une baisse mécanique due à la montée en puissance de la concurrence. Le panda roux revendique désormais une part de 31,1% en Europe selon XiTi contre 31,4% en juin..

Les autres se partagent les miettes. Opera est crédité de 5,1% et Safari de 2,5%. Pour Google Chrome, le résultat est sévère puisque sa part demeure anecdotique : 1,1% contre 1,07% en septembre. La sortie de la permière version définitive de l’application pourrait changer la donne. Mais cela reste à prouver.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur