Navigateurs: Firefox a séduit 5 millions d’internautes

Régulations

Joli score après seulement deux semaines de lancement. Face aux failles d’Internet Explorer, le navigateur en open-source -dérivé de Mozilla- séduit toujours plus

Evidemment, Internet Explorer de Microsoft est toujours aussi archi-dominant sur le marché des navigateurs Web. Mais sa part de marché, supérieure à 90%, connaît une érosion régulière depuis plusieurs mois.

En cause une double tendance: la succession de failles critiques, corrigées ou non, qui “trouent” le logiciel de Microsoft et la montée en puissance de solutions véritablement alternatives comme FireFox. Ce ‘browser’ issu du code source original de Mozilla est la star de cette fin d’année. Selon l’éditeur, la Fondation Mozilla, la pré-version 1.0 du logiciel a été téléchargée par 5 millions d’internautes en cinq semaines depuis sa mise en ligne. Un résultat qui dépasse largement les prévisions les plus optimistes de la Fondation: elle tablait sur un million de téléchargements en dix jours. Le succès se confirme donc pour FireFox. Le navigateur se pose désormais comme un ‘challenger’ d’Internet Explorer. Par ailleurs, les développeurs d’applications Web intègrent FireFox dans leur réflexion. Ce qui permet au navigateur d’élargir sa compatibilité. Les premiers résultats se font sentir. Selon l’institut WebSideStory, qui observe depuis 1999 le marché des navigateurs web, la part de marché de la firme de Redmond (entre juin et septembre) est passée de 95,5% à 93,7% depuis le mois de juin. En parallèle, la part de son concurrent ‘open source’ a progressé, de 3,5% à 5,2%. Or, on notera que la version de FireFox mise en ligne aujourd’hui ne constitue pas un produit fini. La version définitive sera en ligne en novembre. Certaines prédisent un raz de marée. Pour Microsoft, qui n’a pas vraiment fait évoluer son navigateur depuis plusieurs années, il faudra très vite réagir.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur