Navigateurs web : Dart attaque !

LogicielsOpen Source

La machine virtuelle Dart (un concurrent du JavaScript) est dorénavant intégrée à un dérivé de Chromium, nommé Dartium. Une solution réservée aux développeurs… pour le moment.

Anton Muhin, Vijay Menon et Pavel Podivilov, trois développeurs de Google, viennent de lever le voile sur une version de test du navigateur web open source Chromium, qui intègre une machine virtuelle Dart. Cette version n’est actuellement disponible que pour Linux et Mac OS X, dans l’attente d’une prochaine mouture Windows.

Dartium, le nom de ce dérivé, n’est pas un produit dédié à une utilisation quotidienne sur une machine de production. Il est en fait réservé aux développeurs. Cet outil sera même prochainement utilisable depuis Dart Editor, l’environnement de développement (basé sur Eclipse) officiel du langage de programmation Dart.

Un concurrent pour le JavaScript ?

Dart est un nouveau langage de programmation, conçu par Google. Il se veut une alternative au JavaScript. Une machine virtuelle Dart est accessible. C’est cette dernière qui est aujourd’hui intégrée à Dartium. À terme, elle pourrait être directement ajoutée au navigateur Chrome de Google, indiquent les développeurs.

Un traducteur Dart vers JavaScript est également en cours de mise au point. Il permet de faire fonctionner les applications Dart sur d’autres navigateurs, au prix toutefois de performances (probablement) moins bonnes.

Rappelons que Google n’en est pas à son coup d’essai dans le secteur des langages de programmation. Depuis fin 2009, la firme propose ainsi Go, une offre qui commence à trouver son public.

Crédit photo : © Jan Spurny – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur