NC Numericable lance le triple play et promet le 100 Mbit/s

Régulations

Le FAI est gonflé à bloc. Il diversifie son offre pour résister à la domination des FAI ADSL grâce à la modernisation de son réseau et à la fibre optique. Noos contre-attaque

Suite à la fusion le 31 mars 2005 avec France Télécom Cable, NC Numéricable va mieux. Du coup le FAI se relance dans la course à toute vitesse et va proposer dés le 7 novembre, une offre intégrée de téléphonie sous IP et de télévision numérique.

Surtout, il commercialisera à partir de décembre 2005, une offre Internet très haut débit à 100 Mbits via la fibre optique qui viendra compléter les trois modes d’accès 1, 4 et 20 Mbits. De quoi enfin rattraper son retard sur les FAI ADSL qui contrôlent 90% du marché du haut débit en France… C’est son réseau interconnecté qui lui permet de généraliser le Triple Play. Le marché du haut débit est pleine croissance, et Numéricable mise sur la conquête de 2,2 millions de nouveaux clients avec son offre triple play. Rappelons que le marché du haut débit en France a progressé de 8% et concernant la Voix sur IP le trafic représente désormais 6% du total des échanges via la voix. Disponible dés le 7 novembre pour prés de la moitié du territoire desservi, l’offre de téléphonie sous IP devrait selon la direction du FAI “permettre aux usagers de réaliser une économie de prés de 160 euros par an, avec la fin de l’abonnement France Télécom.” Au niveau des tarifs, pour le téléphone illimité en communications locales et nationales, il faudra débourser 10 euros par mois. Dans son communiqué, la direction de Numéricable précise que les communications internationales seront 20 % moins cher que les tarifs de base de France Télécom. D’autres forfaits sont également au programme, une offre Téléphone plus Internet à 29,90 euros (19,90 euros, pendant 6 mois) et aussi un forfait télévision plus Internet et téléphonie pour 49,90 euros par mois (20 euros pendant 3 mois). Du 100 Mbits dans les chaumières Voilà ce que l’on peut appeler une offre alléchante. Le cablô-opérateur a tiré pas moins de 1.000 kilomètres de fibres depuis avril et la modernisation se poursuit. Avec du 100 Mbits, les consommateurs les plus accros à l’univers de la Toile vont s’ouvrir de nouveaux horizons. Avec un tel débit, il sera possible de multiplier les taches, et de profiter pleinement de richesses du Web, par exemple, en téléchargeant de la musique en ligne tout en utilisant la VoiP et en surfant sur son site d’information high-tech préféré? L’opérateur commercialisera le 100 Mbits à partir de décembre 2005. D’ici là, il reste un peu de temps pour préparer sa lettre à destination de ce bon vieux “Santa Claus”. Mais Numericable risque de ne pas être seul sur ce terrain. Noos-UPC a immédiatement contre-attaqué par voie de communiqué et annonce qu’il vient de lancer une expérimentation de connexion Très Haut Débit à 100 Mb/s à Sèvres, dans les Hauts-de Seine. Chez les cablo, on se marque à la culotte ! Tous les tarifs, toutes les offres: comparez en consultant notre dossier “Tableau de bord du haut débit”. Cliquez ici’. Le nouveau Numéricable

Présent dans 400 communes ce Numéricable “totalement neuf” compte pas moins de 4,2 millions de foyers raccordables couvrant 17 des 20 plus grandes agglomérations françaises. Avec un chiffre d’affaires confortable de 400 millions d’euros, Numéricable a rationalisé ses coûts et renforcé sa structure financière ce qui lui a permis de lancer un plan d’investissement de 200 millions d’euros. D’ici deux ans le FAI annonce qu’il va “déployer de la fibre optique au plus prés du client avec le FTTLA (Fiber To The Last Amplifier). Son ambition est d’amener la fibre à150 mètres de l’abonné pour optimiser le haut débit.” 95 % de son réseau sera modernisé. Enfin, Numéricable a confirmé être en contact avec les professionnels et les collectivités locales pour leur proposer des offres sur-mesure pour l’année 2006.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur