NEC Electronics (semiconducteurs ) se dit pessimiste

Cloud

NEC Electronics, huitième fabricant mondial de semiconducteurs, annonce qu’il terminera probablement dans le rouge le premier trimestre de l’exercice en cours

Le groupe japonais, filiale à 65% de NEC, table désormais sur une perte nette de 6,5 milliards de yens (48,8 millions d’euros) pour le trimestre clos le 30 juin, à comparer à un bénéfice net de 8,67 milliards pour la période correspondante de l’an dernier.

Cette anticipation est liée au ralentissement de la croissance de la demande d’enregistreurs de DVD et d’appareils photo numériques. Le chiffre d’affaires trimestriel de Nec devrait accuser un recul de 22% à 145 milliards de yens. Pour l’ensemble de l’exercice à fin mars prochain, le géant nippon a revu à la baisse sa prévision de bénéfice net à 5,5 milliards de yens, contre 13 milliards auparavant, et il a ramené sa prévision de bénéfice d’exploitation de 25 à 13 milliards. Décidément, rien ne va plus pour l’électronique japonaise qui traverse une crise profonde. Sanyo vient d’annoncer la suppression de 14.400 postes dans le monde (cf. notre article).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur