NEC Electronics table sur un retour aux bénéfices en 2006

Cloud

Selon l’agence Reuters/i>, NEC Electronics filiale à 70% du conglomérat NEC s’apprête à réaliser une bonne année 2006/2007

Le fabricant japonais de semi-conducteurs NEC Electronics vise un retour aux bénéfices lors de son exercice annuel 2006/07 après une perte accrue cette année, imputable aux pressions à la baisse sur les prix de ses produits et aux faibles ventes de ses puces pour téléphones portables.

Le huitième groupe mondial de semi-conducteurs, qui a basculé dans le rouge sur le semestre d’avril à septembre a annoncé le mois dernier prévoir une perte plus forte que prévu de 20 milliards de yens (142 millions d’euros) sur l’ensemble de son exercice annuel à avril 2006. En 2004/05, il avait dégagé un bénéfice de 16,03 milliards. Cette mauvaise performance contraste avec les résultats publiés récemment par son concurrent Toshiba – une hausse de 46 % du bénéfice net entre juillet et septembre portée par le boom de la demande de mémoires. Trois semaines après la démission de son directeur général, Kaoru Tosaka, NEC Electronics s’est fixé lundi une série de nouveaux objectifs dont une marge bénéficiaire à deux chiffres et un chiffre d’affaires annuel de 100 milliards de yens en Chine d’ici cinq ans, contre 35 milliards actuellement. Le titre a clôturé lundi, avant ces annonces, en hausse de 3,91 % à 3.990 yens, contre une progression de 0,39 % de l’indice Nikkei.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur