Nec ExpressCluster X 3.1 prévient les défaillances des serveurs d’applications

Réseaux

Nec améliore sa solution de haute disponibilité en lui permettant de surveiller de plus près les logiciels fonctionnant au sein d’un serveur, ainsi que les modules Java tournant dans un serveur d’applications.

Nec ITPS (IT Platform Solutions) lance une nouvelle version de son logiciel de haute disponibilité, ExpressCluster X 3.1. Ce produit devrait être livré aux clients de la firme à partir du 11 octobre 2011.

Réduction de 75 % du temps d’indisponibilité

ExpressCluster X 3.1 intègre un agent système qui analyse en temps réel la charge imposée au(x) processeur(s) et à la mémoire d’un serveur. Ce dernier permettra de détecter les signes avant-coureurs d’une éventuelle défaillance. Le logiciel assurera alors une bascule automatique des tâches sur une machine moins chargée. Selon Nec ITPS, ce système de détection proactif permettra de réduire les temps d’indisponibilité d’un maximum de 75 %. Une avancée intéressante.

Java, surveillé de très près

La technologie Java est massivement utilisée au sein des serveurs critiques, en particulier dans le secteur de la finance. Un agent a été spécifiquement mis au point pour surveiller les machines virtuelles Java, et ainsi limiter le risque d’indisponibilité des serveurs d’applications. Sont aujourd’hui supportés les serveurs d’applications d’Oracle, d’IBM et de Nec.

Enfin, l’administrateur pourra assurer la gestion des serveurs depuis des terminaux Android, smartphones ou tablettes, dont les ardoises Cloud Communicator de Nec. Les alertes pourront même être diffusées sous la forme de tweets privés.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur